• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • نسخة للطباعة
  • save
الأكثر شعبية

Réponse du grand Ayatollah Ya'koubi au sujet de l'inhumation de veux qui sont décédés du récent virus corona

|   |   عدد القراءات : 78
حجم الخط: Decrease font Enlarge font
Réponse du grand Ayatollah Ya'koubi au sujet de l'inhumation de veux qui sont décédés du récent virus corona

Réponse du grand Ayatollah Ya'koubi au sujet de l'inhumation de veux qui sont décédés du récent virus corona

En son nom le très haut

Son éminence guide religieux sheikh Mohammad Ya'koubi Asalamou aleykoum

Quel est le jugement à propos des personnes décédées de suite du récent virus corona? Jouissent-elles des dispositions islamiques telles que l'inhumation, l'embaumement, la prière mortuaire? Éclairez-nous.

En son nom le très haut

Il faut appliquer les règles divines définies par la législation islamique, parmi lesquelles les dispositions concernanr les morts car elles ont des effets islamiques legaux sur la dépouille d'un musulman. Donc il faut les respecter et les appliquer dans la mesure du possible. De ce fait, il faut procéder au bain mortuaire de tous les morts, excepté les cas comme les martyrs tombés au front du jihad légal. A propos de la question posée, il faut faire le bain rituel sur la dépouille du mort, la mise en linceul, l'embaumement et la prière mortuaire tout en respectant les mesures d'hygiène nécessaires pour la protection de la santé de celui qui est chargé directement du lavage. Et s'il existe une raison empêchant le bain, il faut procéder au tayammoum pour remplacer chaque rite, ce qui incombe ou ce qu'on espère convenable. Ainsi, le premier tayammoum remplacera le bain à l'eau mélangée au cèdre, le deuxieme tayammoum tiendra lieu du bain a l'eau de camphre et le troisième sera exécuté pour remplacer le bain à l'eau pure, tant qu'il n'y a pas de danger pour celui qui fait le bain mortuaire. Nous recommandons de rechercher dans toute la ville touchée par cette maladie les spécialistes doués dans la gestion de ce genre de travail pour éviter toute contamination du propriétaire du cadavre ou de ceux qui sont chargés de cette tâche.

Nous prions Allah pour qu'il dissipe les méfaits de cette maladie sur les croyants et les protège de tout mal par la bénédiction et la providence de l'imam du temps (que nos âmes soient sacrifiées pour lui).

Mohammad Al-Ya'koubi, depuis la sainte ville de Najaf

16 Rajab 1441

Powered by Vivvo CMS v4.7