• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires
Le Référent Religieux al-Yacoubi : les malheurs de l’Achoura se renouvellent à travers de la tragédie du rite de Tuwayrîj
"Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude": Une leçon de la chasteté de Yusuf (Joseph) que la paix soit sur lui
La Disparition des Aspects de la Théorie Islamique et la Fonte de la Communauté: La Position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui)
La position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui) face au complot de Mu'âwiya: Sa position (que la paix soit sur lui) au niveau de la théorie:
"Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force": la dispute conduit à l'échec
Les méthodes d'acquisition de la moralité de défaite: Première méthode: l'annonce des slogans en conformité à la moralité de défaite:
La planification de l'Imam Hussein pour changer la moralité de défaite
"Si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas"
"Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux, ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier": l'exemple de la légalisation de l'homosexualité
En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qu'est en eux-mêmes
"Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne?"
Et prescrits pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'au-delà. Nous voilà revenus vers Toi : l'intercession auprès des bonnes actions pour l'exaucement de l'invocation
La transformation de la moralité de défaite en la moralité de volonté
La quarantaine du soulagement …… de Achoura à Arbaeen.

En fait la Salat (la prière) préserve de la turpitude et du blâmable

|   |   Temps de lecture : 95
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
En fait la Salat (la prière) préserve de la turpitude et du blâmable

En fait la Salat (la prière) préserve de la turpitude et du blâmable

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

"La Salat (la prière) préserve de la turpitude et du blâmable"[1]

(29:45)

La plainte des jeunes:

La question la plus fréquente, lors de mes rencontres avec les délégations de jeunes et d'étudiants en donnant l'oreille à leurs chagrins et problèmes,  c'est: comment faire face aux tentations, plaisirs et méthodes de corruption dans un environnement empreint des incitations conjuguées à la fougue de la jeunesse ainsi qu'à la vigueur et à la fureur des émotions?

En réalité, le problème ne se limite pas aux jeunes; car l'être humain tant qu'il est en vie, s'expose à des tentations, plaisirs et incitations, ce qui nécessite des efforts gigantesques pour les combattre comme le célèbre hadith le souligne[2], et ce qui fortifie la force de ces pressions c'est le penchement de l'âme charnelle sur la tendance d'y répondre, ainsi que l'embellissement du Satan (Ô mon Seigneur! Je me plains auprès de Toi contre l'âme charnelle, qui prend l'initiative de commettre erreur, adore de Te désobéir), (Ô mon Seigneur! Je me plains auprès de Toi contre un ennemi qui m'induit en aberrance et un Satan qui m'incite à faire le mal… et renforçant mon impulsion, et embellissant, à mes yeux, l'attachent affectif à ce bas monde"[3].

 

La Salat (la prière) est un moyen préventif :

Dans une telle confrontation, l'être humain a besoin d'aide, de soutien et de prévention, à l'image de l'alimentation sanitaire contre les épidémies et les maladies dermatologiques. Et le besoin de cette aide chez l'être humain est vital avant qu'il s'expose à l'épreuve, durant et après l'épreuve. Alors de quoi s'agit-il le moyen permettant d'acquérir cette aide, alimentation et prévention? La réponse est en un seul mot: (Salat), et parmi les signes de la grandeur de la Salat c'est le fait qu'il est un moyen qui offert la prévention et la protection dans toutes ces aspects de la transcendance et de la sublimité. On rapporte de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) dit: "Ô serviteur de Dieu! Le meilleur moyen à la disposition de ceux qui s'engagent sur le chemin vers Dieu le Tout-puissant c'est: la foi en Dieu et Son Messager et de ce qu'il a révélé venant de Dieu… et d'accomplir la Salat, car c'est la Religion"[4].

 

La préservation contre la désobéissance:

Pour éclaircir ce point, nous disons, tout d'abord, que l'être humain a besoin, avant  la tenue de l'épreuve, de Mansuétude Divine pour qu'il soit mis à l'abri de la désobéissance, dans la mesure où le Tout-puissant lui montre les réalités qui entourent cette désobéissance et qui constituent une raison valable pour l'éviter. Et ceci c'est ce que la Salat offert. On rapporte de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui): "La Salat attire de la Miséricorde"[5]. On rapporte de lui (que la paix soit sur lui) également: "Tant que t'es en Prière, tu frappes la Porte du Tout-puissant, et quiconque frappe beaucoup, assidument  la Porte du Tout-puissant, on lui l'ouvre"[6]. On rapporte de lui (que la paix soit sur lui) aussi: "Si l'homme se met debout pour accomplir la prière, Satan le regarde jalousement du fait de ce qu'il voit en termes de la Miséricorde de Dieu qui le comble"[7]. On rapporte de lui (que la paix soit sur lui): "Si la personne en Prière savait ce qui le comble de la Mansuétude de Dieu, il désirait guère d'enlever sa tête de la prosternation"[8].

Et celui qui est comblé de la Miséricorde de Dieu et de Sa Mansuétude, est en parfaite sécurité et à l'abri des pièges de Satan. On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "La prière c'est l'offrande du croyant". Et chaque fois que l'être humain s'approche de son Seigneur, il s'éloigne de Satan et de tout ce qui pourrait l'induire  en désobéissance. Et si l'être humain est gratifié d'une telle manière, il atteint le sommet de la perfection et de la sublimité, surtout s'il arrive à tel point que son âme ne penche plus sur le désire de la désobéissance; en conséquence il n'aura aucun problème d'éviter les péchés.

 

Le fruit le plus apparent de l'accomplissement de la prière:

Premier niveau: à ce niveau la personne s'expose à une désobéissance, ayant deux possibilités: l'une c'est le choix de freiner le caprice de l'âme, obéissant à Dieu, et l'autre c'est le choix de se sombrer dans le plaisir, et commettant le péché (la désobéissance),  et dans une telle situation dilemmatique, le rôle de la prière se présente pour renforcer son système immunitaire et sa forteresse contre la désobéissance, nous en trouvons l'illustration dans le Saint Coran: "Accomplis la Salat (la Prière), en vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable", (29:45). Et on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "La prière c'est un abri de Dieu sur terre, et quiconque veut savoir ce qu'il tire en termes de profit de sa prière, il fait un diagnostic: si la prière lui empêche de  commettre des turpitudes, et blâmables, alors il en tire de profits autant qu'elle lui a empêché de se livrer dans le péché".

Et on rapporte de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui), il dit: "La prière est une forteresse contre l'influence de Satan". Et on rapporte du Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "Satan ne cesse pas d'être craintif et peureux du croyant tant celui-ci respecte les cinq prières, et une fois les omet, il ose de l'attaquer". Et ce niveau, même si l'être humain souffre pour s'éloigner du péché, est grandiose.

 

La prière est la corde du salut:

Deuxième niveau: après avoir passé à l'action, supposons que le serviteur n'a pas tiré bénéfice des bénédictions de sa prière, ce l'a induit en erreur, la prière en tant qu'une corde de salut et de sauvetage, dans un tel état, s'étend pour le sauver sous deux formes:

Premièrement: le ramener à la droiture, et l'alimenter à nouveau contre l'aberrance et la désobéissance, augmentant la dose de son système immunitaire. On rapporte du Messager de Dieu le Tout-puissant (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), un hadith concernant celui qui accomplit la prière et commet des turpitudes: "Sa prière lui empêche un jour (à désobéir), et il ne tarde pas à se repentir". On rapporte de lui (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) par rapport à un homme qui prie dans la journée et vole dans la nuit: "Sa prière va le dissuader".

Deuxièmement: la prière expie le péché qu'il a commis, blanchit sa page maculée par les actions de désobéissance, et lui accorde à nouveau une autre chance de perfection.  On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il prit une branche d'un arbre dont il s'assit sous l'ombre avec ses compagnons, et il épousseta la blanche; les feuilles tombèrent, il expliqua à ses compagnons ce qu'il fit, et dit: "Si le serviteur se met debout pour accomplir la prière, ses péchés tombent comme les feuilles de cet arbre sont tombé".

On rapporte de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) il dit: "J'ai entendu le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: le verset qui donne espoir le plus dans le Livre de Dieu c'est: (Et accomplis la Salat aux deux extrémités du jour et à certaines heures dans la nuit. Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhortation pour ceux qui réfléchissent), (11:114). Et il (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: ô Ali! Je jure par Celui qui m'a envoyé par vérité pour annoncer la bonne nouvelle et avertir! Si quelqu'un parmi vous fait son ablution mineure, les péchés tombent de ses membres, et se dirige vers Dieu par son visage et cœur, ne termine pas sa prière sans que tous ses péchés soient effacés comme un nouveau-né, et s'il commet un péché entre les deux prières, le même scenario s'effectue jusqu’à ce que les cinq prières soient en complet. Puis, il (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: ô Ali! Les prières pour ma communauté sont à l'image d'un lac devant la maison de quelqu'un d'entre vous, personne parmi vous ne pense que s'il avait de sordidité sur son corps, et se lavait cinq fois dans ce lac, la sordidité resterait sur son corps. Alors les cinq prières sont pareilles pour ma communauté.

 

La place de la prière en religion:  

Et tout ceci atteste la place importante que la prière occupe dans la religion. On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "La prière c'est à l'image des piliers de pavillon, et si les piliers sont solides, les tendons, les jalons, la couverture seront utiles, mais si les piliers se cassent, ni le tendon, ni le jalon encore moins  la couverture ne sert à rien".

C'est la raison pour laquelle la prière est le standard de la religiosité de l'être humain. Et on rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "Chaque chose a un visage, et le visage de votre religion c'est la prière". Et on rapporte de lui (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "La prière du serviteur fait en premier objet d'évaluation dans l'Au-delà, et si c'est agréée on consulte les autres actions, et si elle n'est pas agréée, les autres actions ne font pas l'objet de consultation". Et on rapporte de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui), il dit: "La prière c'est une balance, ce qui parachève, gagnera en retour une récompense".

C'est pourquoi les conseils portant sur la prière sont à foison. On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "Fais que la Salat soit ta préoccupation la plus sérieuse, car c'est la tête de l'Islam après avoir confessé la religion". Et cette importance se reflète également dans les conseils de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) adressés à ses enfants (que la paix soit sur eux) avant sa mort: "Par Dieu! Par Dieu! La prière, c'est le pilier de votre religion". Et on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "L'action que Dieu le Tout-puissant a aimé le plus c'est la Prière, c'est la dernière recommandation des Prophètes". On rapporte de lui (que la paix soit sur lui) également, il dit: "L'obéissance à Dieu c'est une forme de dévouement à son service sur terre, et il n'y a rien en égalité avec la prière en terme de service voué à Dieu".

 

La sévérité à l'encontre de ceux qui abandonnent la prière:

Ce n'est pas étonnant la fermeté et la sévérité qui s'articlent autour de l'abandon de la prière. On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: "Le musulman se sépare du mécréant tant qu'il n'abonde pas sciemment la prière obligatoire, ou ne la néglige pas". On rapporte de lui (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) aussi: "La prière c'est le pilier de la religion, quiconque l'abandonne volontairement, démolit sa religion, et quiconque ne respecte pas ses horaires, entrera dans le Waylunn de l'Enfer, (Waylunn est un endroit dans l'Enfer, comme Dieu le Tout-puissant  dit dans le Saint Coran: "Malheur donc, à ceux qui prient* Tout en négligeant (et retardant) leur Salat", (107:4-5)". Et on rapporte de lui (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) "Quiconque abandonne la prière, n'espère pas sa récompense, ni craint de son châtiment, ça m'importe qu'il soit mort étant juif, chrétien ou majou".

 

La pratique de la prière qui joue son rôle décisif dans la vie de l'être humain:

Il y a des normes et conditions à respecter pour que la prière joue son rôle prépondérant dans la vie de l'être, y compris:

La ponctualité (accomplir la prière à l'heure), on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "Chaque prière a deux horaires: première heure et seconde heure, la première heure est la meilleure, et personne ne doit faire recours à la seconde heure sans une raison valable, puisque la seconde heure est destinée au malade et à celui qui a un empêchement, la première c'est la Satisfaction de Dieu, et la seconde c'est le Pardon de Dieu". On rapporte de lui (que la paix soit sur lui), il dit: "La vertu de la première heure par rapport à la seconde, c'est comme la vertu de l'Au-delà à l'égard du bas monde". On rapporte de lui (que la paix soit sur lui), il dit: "La vertu de la première par rapport à la seconde, est plus valeureux pour le croyant que ses biens et ses enfants".

Cheikh Sadduq rapporte dans son livre intitulé (Al-Faqîq): par le biais de Himâd Ibn Issa: Abu Abdallah (que la paix soit sur lui) m'a dit un jour: "Sais-tu prier, ô Himâd? … mets-toi debout et prie, et il dit: je me mets debout à face de lui en direction de la Qibla, et j'ai prié, me suis incliné et prosterné, et il m'a dit: Ô Himâd! Ne sais-tu pas prier?! Comme est mauvais à l'âge de soixante ans ou soixante-dix ans l'homme n'a effectué même pas une prière conformément à ses normes?!

Le dévouement: renoncement aux interdictions de Dieu le Tout-puissant: c'est un aspect aussi important et crucial pour que la prière joue son rôle important dans la vie de l'homme, on rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée): "Si vous priez jusqu'à ce que vous deveniez - comme des tendons, et vous jeûnez jusqu'à ce que vous deveniez comme des arcs, Dieu n'agrée personne parmi vous sans le dévouement".

 

Ce qui empêche la prière de jouer son rôle dans la vie de l'être humain:

Parmi les obstacles les plus manifestes qui empêchent l'agrément de la prière:

1- la désobéissance aux parents: on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui) il dit: "Quiconque jette un regard écœuré sur ses parent après avoir été victime de leur injustice, Dieu n'agrée pas sa prière".

2- la médisance: on rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "Quiconque médit un musulman ou musulmane, Dieu le Tout-puissant n'agrée pas sa prière ni son jeûne pendant quarante jours sauf qu'il soit pardonné par la victime de ses médisances".

 

Conseil et recommandation:  

Prenez soin de votre prière, ô mes chers! Et soyez ponctuels en l'accomplissant collectivement à l'heure pour que votre lumière se multiplie davantage, et n'oubliez pas les prières surérogatoires. On rapporte du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) il dit à Abu Zar lorsqu'il lui demanda à propos de la prière: "Le meilleur des sujets, quiconque le veut, il diminue, quiconque le veut, il augmente". On rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui) lorsqu'on lui demanda la meilleure des actions après la connaissance; il (que la paix soit sur lui) dit: "Hormis la connaissance, rien n'est meilleur que la prière". Et on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "Les prières surérogatoires sont des moyens de rapprochement de Dieu pour chaque croyant".

Notamment la prière de la nuit, même si les Rakkâs[9] ne sont pas nombreux, Dieu le Tout-puissant dit dans le Saint Coran: "Et de la nuit consacre une partie (avant l'aube) pour des Salats surérogatoires, afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire", (17:79).

 

La Dame Zahra (que la paix soit sur elle) met en exergue le secret derrière la législation de l'obligation de la Salat ainsi que ses faveurs:

La Sainte Fatima Zahra (que la paix soit sur elle) a résumé, dans son discours, l'importance de la prière et son rôle dans l'éducation et la perfection de l'âme: "Dieu a décrété la Salat pour que vous soyez dépourvus de l'orgueil". Donc la prière débarrasse et purifié l'être humain de l'orgueil, de la vanité, de la folie des grandeurs, de rébellion et du pharaonisme[10], qui conduisent à la désobéissance. Et l'importance forte que Zahra (que la paix soit sur elle) donnait à la prière la poussa d'avoir demandé son père, le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée): "Ô mon père! Que passe-t-il à celui et à celle qui omet sa prière? Il (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: Ô Fatima! Quiconque, homme et femme, néglige sa prière Dieu l'éprouve  de quinze (15) difficultés, dont les six (6) de son vivant, les trois (3) au moment de sa mort, trois (3) dans la tombe, et trois (3) au Jour du Jugement après avoir été sorti de sa tombe"[11].

 



[1] - un discours de Son Eminence, le Référent Religieux, (que Dieu lui accorde longévité) prononcé dans des activités organisées dans le cadre de la Campagne de la Conscience Fatimite, en présence des milliers d'étudiants irakiens participants samedi le 02 Julmâd-ath-Thâni 1434 (13 avril 2013).

[2] - Maghânî al-Akhbâr, p.160.

[3] - Munâjat-uch-Châkînn de l'Imam sajjad (que la paix soit sur lui)

[4] Nahj-ul-Balâgha, sermon 10.

[5] Jâmih-ul-Ahadiss-uch-Chii'a: 29/4, et Mizân-ul-Hikma: 107/5-135

[6] - Ibid.

[7] - Ibid.

[8] - Ibid.

[9] - unité de mesure de la prière.

[10] - symbole de la suffisance et de la vanité.

[11] - Mustadrak Wassâ'il-uch-Chii'a: 23/3.