• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires
Le Référent Religieux al-Yacoubi : les malheurs de l’Achoura se renouvellent à travers de la tragédie du rite de Tuwayrîj
"Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude": Une leçon de la chasteté de Yusuf (Joseph) que la paix soit sur lui
La Disparition des Aspects de la Théorie Islamique et la Fonte de la Communauté: La Position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui)
La position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui) face au complot de Mu'âwiya: Sa position (que la paix soit sur lui) au niveau de la théorie:
"Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force": la dispute conduit à l'échec
Les méthodes d'acquisition de la moralité de défaite: Première méthode: l'annonce des slogans en conformité à la moralité de défaite:
La planification de l'Imam Hussein pour changer la moralité de défaite
"Si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas"
"Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux, ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier": l'exemple de la légalisation de l'homosexualité
En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qu'est en eux-mêmes
"Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne?"
Et prescrits pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'au-delà. Nous voilà revenus vers Toi : l'intercession auprès des bonnes actions pour l'exaucement de l'invocation
La transformation de la moralité de défaite en la moralité de volonté
La quarantaine du soulagement …… de Achoura à Arbaeen.

Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple {ennemi}

|   |   Temps de lecture : 150
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple {ennemi}

Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple {ennemi}

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

"Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple {ennemi}"[1]

(04:104)

Résoudre également les causes pas seulement les conséquences:

Il n'y a pas l'ombre d'aucun doute que les épreuves qui frappent l'Irak et sa population sont dures, et il est rare de voir une population s'expose à telles épreuves. Ces épreuves ne se limitent pas au niveau de la sécurité caractérisée d'une précarité sans nom étant donné que la peur et l'inquiétude règnent en maitre, mais elles touchent également la situation économique déplorable de beaucoup de gens, ainsi que le niveau des services, de même que l'aspect social et politique navrant.

En fait, ces situations désastreuses se relèvent de causes précises, et le réformateur expérimenté –tel que le médecin expérimenté- cherche les causes de la maladie, puis les traiter, ne se limite pas aux syndromes de la maladie. Et nous ne sommes pas à mesure de mettre en évidence cescauses, mais nous voulons tout simplement attirer les attentions que ces épreuves pourraient être transformées positivement en gain de cause pour qu’il soit un départ pour éveiller la conscience de la communauté pour qu’elle se lance dans un processus de renaissance vers une réforme radicale en récupérant sa gloire et son honneur. Cependant, la probabilité de son contraire n’est pas exclue, c'est-à-dire des épreuves qui s’abattent lourdement sur la communauté avec toutes ces conséquences néfastes sans que la communauté en tire des profits à cause de sa posture décourageante, de son esprit d’échec et de son sommeil profond en situation de dégradation. Par exemple : le bâillement caractérise, à la fois, l’état du somnolent qui désire à dormir, et l’état de l’éveillé de ses sommeils. Donc, la même manifestation caractérise deux états différents, ce qui veut dire qu’elle pourrait être un début un signe de renaissance, de réveille, d’énergie et de vitalité, comme elle pourrait être aussi un symbole de paresse, de nonchalance, de léthargie et de sommeil.

Il n’y a l’ombre d’aucun doute que le pari c’est que la communautéconsciente qui aspire à la promotion et au resplendissement transforme ces difficultés, calamités et pressions en opportunité en faveur de sa propre perfection, développement et renaissance en endossant toutes ses responsabilité.

 

Leçon à tirer de la bataille de Uhud :

Nous tirons cette leçon du Saint Coran lorsqu’Il parle à propos des conséquences de la bataille de Uhud, Dieu le Tout-puissant dit en effet : « Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple (ennemi). Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d’Allah ce qu’il n’espère pas », (04 :104). Le verset invite les croyants à ne pas laisser emporter par la faiblesse, l’intimidation et la défaite devant les pressions et les défis, et de ne pas relâcher dans la poursuite des gens ennemis dans les champs de confrontation et de défis, que ce soit dans le domaine théologique, intellectuel, économique, social, politique, militaire, etc. être à la disposition de faire face à cette confrontation sans reculer quelles que soient les épreuves qui les attendent (la mort, la blessure, les préjudices, les efforts). Car, l’autre subit la même pression que toi, toutefois il persiste avec constance pour atteindre son but, alors pourquoi vous vous laissez emporter par la faiblesse et la peur jusqu’à l’option de retrait, cependant vous avez une particularité qui ne se trouve guère chez vos ennemis, en l’occurrence l’espoir que vous avez en Dieu le Tout-puissant pour qu’Il vous comble de Sa Satisfaction, en vous donnant l’opportunité d’avoir comme voisins Ses Bien-aimés et Ses Elus (que les Prières de Dieu soient sur eux tous). Et cette distinction constitue une force de motivation qui manque à vos adversaires.

 

Celui qui est avec Dieu, Dieu est avec lui :

C’est la raison pour laquelle un autre verset vient pour annoncer une bonne nouvelle aux croyants, Dieu le Tout-puissant dit : « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants », (03 :139). Donc la faiblesse, le marasme, la peur et l'inquiétude ne sont pas justifiablesétant donné que vous êtes toujours les supérieurs tant que vous restez dans l'obéissance à Dieu le Tout-puissant, ayant l'espoir en ce qui se trouve auprès de Lui, acceptant l'Autorité de Ses Elus. Alors vous êtes les supérieurs si vous avez espoir en Dieu le Tout-puissant ainsi que Sa Satisfaction.

Ô mes chers habitants de Mossoul et de Ninive! Certes vous êtes ciblés pour des raisons politiques, économiques, géographiques, ethniques et sectaires, à face de beaucoup d'ennemis et de grandes calamités, mais tout ceci ne soit pas un motif pour renoncer à vos responsabilités que nous essayons de les déterminer ici sous forme de différents titres:

1- l'unité. C'est un élément hyper important car il constitue votre force et puissance dans le processus de l'acquisition de vos droits, tout en forçant le respect à votre égard. Et aussi mettre en avant les plus dévoués parmi vous;

2- création des organisations humanitaires au secours des famillesdiminuées, des veuves, et des orphelins issus des calamités dures, longues et féroces. Et j'ai déjà ordonné aux croyants de dépenser leurs droits légitimes (selon la Charia) dans ces secteurs.

3- encourager une partie de la jeunesse consciente et amoureuse du savoir pour rejoindre le Hawza dans la ville sainte de Najaf (l'Académie des Sciences Religieuses) pour qu'elle soit la liaison avec l'Autorité Religieuse, en vue de s'enrichir des sciences religieuses pour renforcer votre croyance.

3- organiser constamment les rites religieux, telles que les prières du vendredi et collectives, les rites husseinites, construction des mosquées pour qu'elles soient l'estrade de la conscientisation, de l'éducation et de la provision éthique et cognitive.

 

Pour que vous répondiez à l'appel de Dieu et de Son Messager (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée):

Le respect de ces étapes pratiques et d'autres de ce type met en exergue l'obéissance à ce verset "Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple (ennemi)", car la force malgré les pressions qui incitent la peur et la faiblesse se relève de la continuité de résistance et d'endossement des responsabilités dont certaines ont été déjà mentionnées précédemment.

L'insouciant et le langoureux ne sont pas à l'abri des épreuves et des calamités, et ils s'en exposent de toute façon, et ils perdent doublement dans la mesure où ils souffrent de doleur, en même temps sont privés de récompense et de rétribution, car ils ont omet leurs responsabilités. Vous voyez, les explosions ne distinguent pas le sunnite du chiite, ni l'arabe du kurde, ni l'enfant de l'adulte, encore moins l'homme de la femme. L'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) dit: ''Si t'es endurant, les épreuves passent et tu en es récompensé, mais si tu te décourages, les épreuves passent, et tu es exténué sans récompense"[2].

La vie est toujours embellie par les épreuves quelle que soit la situation, mais la position et la posture adoptée font la différence en déterminant la nature de l'effet qu'elles laissent sur toi. Et le plus important c'est de placer ton espoir en Dieu le Tout-puissant, et fais que cette posture soit ce qui te distingue de ton adversaire comme le béni verset l'a souligné. Et ce que vous endurez en termes de souffrances et d'épreuves impose à tout le monde de s'aligner sur vous en vous donnant coup de pouce, vous défendant de l'injustice. Et les élus parmi vous qui sont en charge de l'appareil exécutif de vos affaires doivent s'inscrivent impérativement dans la logique collective qui prône l'intérêt général.

 

 



[1] - extrait des propos de Son Eminence le Référent Religieux al-Yacoubi (que Dieu lui accorde la longévité) à l'occasion d'une rencontre avec une délégation des habitants de Hamdâniya, dans la province de Ninive (Mossoul), le 27 Chawwâl 1434, correspont le 4 septembre 2013. Il comprend également l'alerte faite au danger qui guettait Mossoul avant l'occupation de Daesh le 9 juin 2014.

[2] - Muntakhab-ul-Mizân-ul-Hikma: 360, numéro 3455.