• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires
Le Référent Religieux al-Yacoubi : les malheurs de l’Achoura se renouvellent à travers de la tragédie du rite de Tuwayrîj
"Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude": Une leçon de la chasteté de Yusuf (Joseph) que la paix soit sur lui
La Disparition des Aspects de la Théorie Islamique et la Fonte de la Communauté: La Position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui)
La position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui) face au complot de Mu'âwiya: Sa position (que la paix soit sur lui) au niveau de la théorie:
"Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force": la dispute conduit à l'échec
Les méthodes d'acquisition de la moralité de défaite: Première méthode: l'annonce des slogans en conformité à la moralité de défaite:
La planification de l'Imam Hussein pour changer la moralité de défaite
"Si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas"
"Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux, ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier": l'exemple de la légalisation de l'homosexualité
En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qu'est en eux-mêmes
"Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne?"
Et prescrits pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'au-delà. Nous voilà revenus vers Toi : l'intercession auprès des bonnes actions pour l'exaucement de l'invocation
La transformation de la moralité de défaite en la moralité de volonté
La quarantaine du soulagement …… de Achoura à Arbaeen.

L’exégèse du sixième verset dans la Sourate Al-Jâthia (L’agenouillée)

|   |   Temps de lecture : 146
Taille de la police: Decrease font Enlarge font

L’exégèse du sixième verset dans la Sourate Al-Jâthia (L’agenouillée)

L’exégèse du sixième dans la sourate Al-Jâthia (L’agenouillée)

On trouve ceci dans la sourate Al-Jâthia (L’agenouillée), sixième verset : « Voilà les versets d’Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelles paroles croiront-ils après {la parole} d’Allah et après Ses signes ». Ma question  est qu’il y a un ami à moi qui feigne que ce verset c’est une preuve patente qu’on n’a pas besoin de Hadith (les récits prophétiques). Alors comment pourrais-je comprendre l’exégèse de ce verset.

 

Au Nom d’Allah le Tout-puissant

Le besoin de la tradition prophétique est confirmée dans le Saint Coran, Dieu le Tout-puissant dit : « Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en » Dieu le Tout-puissant  dit -: « Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes », Dieu le Tout-puissant dit : « Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion* Ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée », Dieu le Tout-puissant dit : « Et s’il avait forgé quelques paroles qu’ils Nous avait attribuées* Nous l’aurions saisi de la main droite* ensuite, Nous lui aurions tranché l’aorte ».

Donc, si on n’avait pas besoin du Prophète et de ses paroles, pourquoi Dieu le Tout-puissant l’aurait envoyé pour qu’il transmette la révélation, il aurait suffit de révéler seulement le Coran.