• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires
Le Référent Religieux al-Yacoubi : les malheurs de l’Achoura se renouvellent à travers de la tragédie du rite de Tuwayrîj
"Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude": Une leçon de la chasteté de Yusuf (Joseph) que la paix soit sur lui
La Disparition des Aspects de la Théorie Islamique et la Fonte de la Communauté: La Position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui)
La position de l'Imam Hussein (que la paix soit sur lui) face au complot de Mu'âwiya: Sa position (que la paix soit sur lui) au niveau de la théorie:
"Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force": la dispute conduit à l'échec
Les méthodes d'acquisition de la moralité de défaite: Première méthode: l'annonce des slogans en conformité à la moralité de défaite:
La planification de l'Imam Hussein pour changer la moralité de défaite
"Si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas"
"Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux, ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier": l'exemple de la légalisation de l'homosexualité
En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qu'est en eux-mêmes
"Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne?"
Et prescrits pour nous le bien ici-bas ainsi que dans l'au-delà. Nous voilà revenus vers Toi : l'intercession auprès des bonnes actions pour l'exaucement de l'invocation
La transformation de la moralité de défaite en la moralité de volonté
La quarantaine du soulagement …… de Achoura à Arbaeen.

La reconnaissance par l’Occident de la grandeur de la législation islamique

|   |   Temps de lecture : 212
Taille de la police: Decrease font Enlarge font

-6-

La reconnaissance par l’Occident de la grandeur de la législation islamique([1])

Soyez droits par l’équité :

Des sites internet ont publié, le 7/2/2014, la photo d’une immense peinture murale ornant l’entrée principale de la faculté de droit de l’université Harvard aux Etats-Unis, sur le mur consacré aux expressions les plus importantes sur la justice, à travers les siècles. Sur cette peinture murale, il est écrit, en langue anglaise et en grands caractères, la traduction de la Parole divine, le verset 135 de la sourate « les Femmes » :

(يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُونُواْ قَوَّامِينَ بِالْقِسْطِ شُهَدَاء لِلّهِ وَلَوْ عَلَى أَنفُسِكُمْ أَوِ الْوَالِدَيْنِ وَالأَقْرَبِينَ إِن يَكُنْ غَنِيّاً أَوْ فَقَيراً فَاللّهُ أَوْلَى بِهِمَا فَلاَ تَتَّبِعُواْ الْهَوَى أَن تَعْدِلُواْ وَإِن تَلْوُواْ أَوْ تُعْرِضُواْ فَإِنَّ اللّهَ كَانَ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيراً)

« Ô vous qui croyez ! Observez la stricte vérité quand vous témoignez devant Dieu, fût-ce contre vous-mêmes, vos parents ou vos proches. Que ce témoignage concerne un riche ou un pauvre, Dieu porte plus d’intérêt à l’un et à l’autre, qu’à vous-mêmes. Ne vous fiez pas à vos impulsions au détriment de l’équité. Mais si vous portez un faux témoignage ou si vous refusez de témoigner, sachez que Dieu est de tous vos actes parfaitement informés » (Les Femmes, 4 : 135)

Suivent une explication du verset et sa signification, ainsi qu’un court paragraphe sur la sourate dans laquelle se trouve le verset. Il fut écrit à propos du verset : « il affirme l’importance de la véracité du témoignage », et à propos de la sourate « Les Femmes » : « elle traite principalement des engagements et responsabilités de la femme dans la société musulmane, et explique également les fondements de l’hérédité et la loi familiale ».

La voie de la justice pour toute la vie

Ceux-là ont bien choisi, car le verset fixe une base importante de la loi qui instaure la justice, dans tous les domaines, dans la construction d’un Etat juste et d’une société honnête. Le verset commence par adresser un ordre à tous les gens, en spécifiant et honorant les croyants, probablement parce qu’ils sont les plus aptes à respecter les ordres divins, plus que d’autres. Le verset ordonne qu’ils soient droits en instaurant l’équité. Il a utilisé le terme (qawwam) pour insister sur l’état permanent d’un attribut ancré chez l’être humain, et non pas un état passager. Ce qui signifie que l’instauration de la justice est une voie fixe dans la vie de l’humain.

Le terme « qiyam » signifie assumer la responsabilité, la prendre en charge et s’engager envers ses exigences, soit ne pas abandonner la charge de témoigner, et il signifie en même temps le fait d’être droit. C’est pourquoi fut appelé l’angle droit, car il n’y a aucune déviation dans l’axe. Il est réclamé que le témoignage soit entièrement dévoué à Dieu le Très-Haut, qu’il ne subisse aucun pression venant d’intérêts divers, de tendances ou de passions quelconques. Vous devez observer Dieu le Très-Haut dans vos témoignages, ne vous retournant ni à droite ni à gauche, ni même vers soi, même si ce témoignage est contraire à son propre intérêt ou à ceux des parents et proches. Quelle que soit la situation matérielle de la personne objet du témoignage, cela ne devrait avoir aucune considération, ni aucune attention, de sorte à dévier le témoignage ou à le faire pencher du côté du riche au détriment du pauvre.

Mentionner le riche ou la parenté répond au fait qu’il s’agit là des principales causes de complaisance, de flatterie et d’écart du droit, car il est réclamé d’appliquer le droit face à toutes les influences qui font pression sur l’humain. Il doit assumer sa charge (taklif). Quant à la réalité et aux conséquences, elles sont entre les mains de Dieu le Très-Haut (Dieu s’en charge), Responsable de toutes les créatures. Il est Celui qui dispose des choses.

Le verset indique ensuite, sous un le titre global, les causes conduisant à ne pas témoigner en dévouement pour Dieu le Très-Haut, qui sont la dépendance envers les passions. Le verset l’interdit (ne suivez pas vos passions) et met en garde ceux qui le font contre le fait de s’écarter du droit (soyez justes). Il se peut aussi qu’il signifie que si vous voulez être justes et témoigner en faveur du vrai, la route à prendre est celle de ne pas dépendre de la passion. Nous parvenons dès lors au résultat que la dépendance envers les passions est à la base de l’injustice et l’iniquité dans les sociétés humaines.

Il les met en garde une fois encore et attire leur attention sur le fait que s’ils ferment les yeux lors du témoignage et s’ils s’écartent du vrai ou s’ils ne témoignent pas du vrai envers l’ayant-droit, Dieu est Connaisseur de ce qu’ils font, Il est au courant de leurs actes et rien ne lui échappe

(يَعْلَمُ خَائِنَةَ الْأَعْيُنِ وَمَا تُخْفِي الصُّدُورُ) (غافر/19)

« Dieu dévoile la perfidie de leurs cœurs et dévoile le secret de leurs cœurs » (Le Pardonneur, 40 : 19), pour insister sur cette règle essentielle de l’instauration du droit et de la justice.

Personne ne vous devance dans cette action

Ce sont quelques aspects remarquables de ce noble verset devenu le slogan affiché devant l’une des facultés de droit les plus sérieuses du monde, afin qu’en profitent ceux qui sortent ou entrent. Quant aux musulmans, ils sont négligents et ne réalisent pas la valeur de ce joyau que Dieu le Très-Haut a accordé par l’intermédiaire du noble prophète (PSL). Les ennemis de l’Islam ont profité de cette négligence et de l’ignorance des musulmans et les ont convaincus de la nécessité d’appliquer les lois positives et refuser les lois de l’islam, afin qu’ils accaparent ces biens et nous exportent leurs marchandises sans valeur. Jusqu’à présent, les programmes enseignés dans les facultés de droit sont les lois positives, l’étudiant en sort sans rien connaître de sa magnifique religion, et n’en prend que l’écorce, laissant la pulpe à ces étrangers qui s’en servent pour bâtir leur civilisation.

 

 

Lorsque les musulmans s’opposent aux législations de l’Islam et que l’occident s’y soumet

La situation est pire, lorsque les attaques fusent contre quiconque profite de l’occasion du pouvoir de la majorité shi’ite en Iraq, pour présenter une loi légale qui organise l’état-civil des gens, selon la législation de l’Islam, selon un droit garanti par la constitution. Des voix s’opposent de l’intérieur des milieux religieux et sociaux shi’ites pour accuser, empêcher et faire obstacle, et incitent autrui à ne pas instaurer la loi de Dieu le Très-Haut.

Ceci ressemble à la violente attaque subie par le martyr sayyid al-Sadr (le premier), de la part de certaines élites de l’école religieuse et leurs partisans, lorsqu’il a présenté au monde quelques aspects de la grandeur de l’islam, sur le plan de la philosophie, de l’économie et de la société. Ils l’ont encerclé, contrarié et écarté, avant que les ennemis de Dieu le Très-Haut ne l’abattent, le trouvant isolé.

C’est une des formes d’iniquité par laquelle les musulmans se comportent avec leur shari’a (loi islamique), n’essayant pas de l’appliquer et d’en profiter, au contraire même, ils l’obstruent alors que l’occident se vante par cet noble verset. Les musulmans ont le Coran où se trouvent plus de six mille versets comme ils ont des dizaines de milliers de nobles hadiths venant des Infaillibles (ma’sûmîn) (paix sur eux).

Accrochez-vous à votre religion, et à votre ferme lien avec Dieu le Très-Haut, et ne laissez aucune occasion à quiconque de vous ravir votre religion. Elle est la plus merveilleuse des grâces divines. Ils utilisent différents moyens pour subtiliser la religion de son peuple, et à chaque catégorie son compte. Le jeune universitaire est pris par la séduction, la sédition et la tentation des passions, et les ulémas par la jalousie, l’envie et l’amour des honneurs, ainsi que la querelles pour le pouvoir et la corruption par l’argent. Le but de tout cela consiste à vous arracher à cette fierté et dignité, à l’honneur de la vie ici-bas et de l’au-delà.

 



([1]) Entretien de son excellence l’autorité de référence al-Ya’qubi, en présence d’étudiants de la faculté de droit dans la ville d’al-Basra, et plusieurs organisations de la société civile, de Baghdad, Karbala’ le samedi 15/12/2014.