• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires

Ils n'apprécient pas Allah à Sa Juste Valeur

|   |   Temps de lecture : 44
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Ils n'apprécient pas Allah à Sa Juste Valeur

Ils n'apprécient pas Allah à Sa Juste Valeur

 

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

"Ils n'apprécient pas Allah à Sa Juste Valeur"[1]

(39:67), (06:91), (22:74)

La notion: Ils n'apprécient pas Allah à Sa Juste Valeur:

C’est-à-dire ils ne connaissent pas Dieu le Tout-puissant d'une véritable connaissance conformément à Sa Juste Valeur de sorte qu'ils Le  distinguent des créatures. Ils ont mal compris ses  Bénis Attributs. En fait le verset comporte de désapprobation et d'objurgation à l'égard de cette omission dans la compréhension des Droits de la Seigneurie et les fonctions de la servitude devant Dieu le Tout-puissant. En même temps, le verset intériorise un appel à la quête de cette connaissance, tout en avouant l'impossibilité de connaître l'Essence Divine. On rapporte du Livre Al-Kâfî par le biais de Al-Fadhîl Ibn Yassâr, il dit: "j'ai entendu Abou Abdallah (que la paix soit sur lui) dire: on ne décrit pas Dieu! Comment peut-t-on Le décrire tandis qu'Il dit, à Son propos, dans le Saint Coran: {Ils n'apprécient pas d'Allah à Sa Juste Valeur}, car Il est au-dessus de toute sorte de description que l'on puisse imaginer"[2].

Et dans un autre hadith célèbre rapporté du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "On ne Te connait pas à Ta Juste Valeur, et on ne T'adore pas à Ta Juste Valeur"[3]. Et ceci c'est le sens de la formule: "Dieu est plus Grand", c’est-à-dire Il est plus Grand qu'on Le décrit, puisque rien n'est égale à Sa Valeur étant donné qu'Il est hors mesure, puisque les créatures sont seules susceptibles à cadrer sur la base de mesure qui détermine leur valeur. "Allah a assigné une mesure à chaque chose", (65:03).

Voire même nous sommes incapables de connaitre un Nom parmi les Noms du Tout-puissant et un Attribut parmi les Siens, Dieu le Tout-puissant dit: "Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez pas les dénombrer", (16:18). Et on rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "Dieu le Tout-puissant révéla à Moïse (que la paix soit sur lui): ô Moïse! Sois reconnaissant à Mon égard d'une véritable reconnaissance en fonction de Ma Juste Valeur. Il dit: ô Seigneur! Comment puis-je être reconnaissant à Ton égard conformément à Ta Juste Valeur pendant qu'il n'y a point d'un acte de reconnaissance que j'effectue à Ton égard sans qu'il soit aussi une forme de faveur que Tu as mise à mon profit? Il dit: ô Moïse! Tu es reconnaissant à Mon égard d'une véritable reconnaissance le fait que tu sais que ceci [cette reconnaissance] provient de Moi"[4].

En fait c'est une grâce et un privilège  de la part de Dieu le Tout-puissant le fait d'avouer l'incapacité de remplir une fonction donnée. Et si nous sommes incapables de connaître l'un de Ses Noms, alors pourrions-connaître Son Essence le Tout-puissant.

Le sens de désapprobation et d'objurgation dans le verset:

En fait la désapprobation et l'objurgation ne s'adressent aux créatures du fait de leur ignorance envers leur Créateur, car ils ne sont pas en mesure de connaître Son Essence. Mais, la désapprobation et l'objurgation s'abattent sur eux, au premier plan, à cause de leur omission dans la quête du minimum possible, et au second plan à cause de leur mégalomanie et l'orgueil à l'égard de leur Seigneur par rapport à cette incapacité.

En réalité, le fait d'avouer l'incapacité qui nous anime dans la sphère de la connaissance de Dieu le Tout-puissant c'est une étape importante qui met en évidence le degré de notre sagesse et de notre savoir, puisqu'à chaque fois que les connaissances et savoirs de l'homme s'approfondissent, il rend en compte son incapacité, son inaptitude et son humilité devant Dieu le Tout-puissant. Quant à l'ignorant se gonfle par vanité et orgueil. Dieu dit dans le Saint Coran: "Pureté à Lui! Il est plus haut et infiniment au-dessus de ce qu'ils disent!", (17:44). "Certes, il y a des gens en bas de l'échelle de la connaissance et de l'acquittement de leur dû envers Dieu le Tout-puissant, mais aussi il y a une poignée de gens en haut de l'échelle qui magnifient la Grandeur de Dieu le Tout-puissant.

Et certains qui n'apprécient pas Dieu le Tout-puissant à Sa juste valeur ont mécru Son Existence le Tout-puissant, et certains  L'associent à des créatures, voire même ils privilégient les créatures; ils les adorent sans Dieu le Tout-puissant. Donc ce sont des gens qui n'apprécient pas la Seigneurie du Tout-puissant à Sa juste valeur. Et certains ont mécru Sa Révélation et la Prophétie de Ses Messagers ainsi que les Livres provenant de Lui (le Tout-puissant), eux aussi ils n'apprécient guère Sa Mansuétude, Sa Miséricorde, Sa Sagesse, et Son Savoir à Leur juste valeur, car Tout ces Attributs sublimes témoignent la nécessité des missions prophétiques dans la mesure où l'être humain n'est pas en mesure d'atteindre la perfection et le bonheur sans l'aide du Tout-puissant à travers Ses Messagers, Ses Prophètes et Ses Livres.

Et certains ont mécru le Jour du Jugement, ces gens n'apprécient pas la Justice Divine à sa juste valeur. Et après avoir mécru Ses Attributs et Ses Noms telles que la Puissance de gestion de l'univers, et la domination au milieu de Ses ennemis, Dieu le Tout-puissant dit: "Ils n'ont pas estimé Allah à Sa juste valeur alors qu'au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans Sa [Main] Droite. Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent", (39:67).

Et Dieu le Tout-puissant dit: "Ils n'ont pas estimé Allah à Sa juste valeur; Allah est certes Fort et Puissant", (22:74).

Dieu le Tout-puissant dit: "Ils n'apprécient pas Allah à Sa juste valeur quand ils disent: Allah n'a rien fait descendre sur un humain. Dis: qui a fait descendre le Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide, pour les gens? Vous le mettez en feuillets, pour en monter une partie, tout en cachant beaucoup. Vous avez été instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ancêtres. Dis: C'est Allah. Et puis, laisse-les s'amuser dans leur égarement", (06:91). Dieu le Tout-puissant se dédouane de ces mensonges "L'Immaculé et le Tout-puissant est au-dessus de ce qu'ils Lui associent, car Sa juste valeur requiert l'Unicité de la Seigneurie et de la Divinité, et Il est le Substrat, et la résurrection Lui revient, et Il détient ce qui se trouvent entre les deux, Il est dépourvu de tout manquement, et rien ne Lui semble (dépourvu de la similarité de Ses créatures).

La domination illimitée:

Les croyants n'estiment pas leur Seigneur à Sa juste valeur:

Maintenant nous allons à une sphère plus étroite de ce qui n'estiment pas Dieu à Sa juste valeur pourtant sont des croyants en Dieu le Tout-puissant, eux aussi ils ne L'estiment pas à sa juste valeur sous plusieurs formes, la plus évidente c'est le fait de commettre des péchés. C'est une façon d'estimation au-dessous de Sa valeur. On rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit lui) par le biais de Ishaq Ibn Ammâr: "Ô Ishaq crains Dieu comme si que tu Le vois, si tu ne Le vois pas, Il te voit, et si tu en doute, tu as mécru, et si tu es persuadé qu'Il te voit, en dépit tu L'affrontes par désobéissance, tu Le mésestimes au point que les autres qui te voient valent plus à tes yeux"[5].

 

Les formes d'estimation de Dieu au-dessous de Sa valeur:

En fait l'estimation de Dieu au-dessous de Sa valeur prend plusieurs formes, y compris:

Le manque de respect au droit statué par Dieu le Tout-puissant, tels que le droit du Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée, des Imams Infaillibles (que les Prières de Dieu soient sur eux) etc. et nous en trouvons l'illustration dans plusieurs récits: le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: "Quiconque ne respecte pas le Coran, il a mésestimé l'Inviolabilité de Dieu"[6]. L'un des aspects de manque de respect au Coran se réside dans le fait de tourner le dos à ses jugements au profit des lois positives légiférées par l'homme.

Le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée): "Quiconque mésestime un pauvre musulman, il a mésestimé le Droit de Dieu, et Dieu le mésestime au Jour du Jugement sauf qu'il se repentit"[7].

Et dans un Hadith Qudssi (révélation don le sens est typiquement divin et la formule est typiquement prophétique), Dieu le Tout-puissant dit: "Ô Moïse! Ma Transcendance magnifiée se reflète dans l'honneur que Mon serviteur, à qui J'adjuge des biens mondains, a offert à l'un de mes serviteur croyants en besoin, et s'il est orgueilleux à son égard, il a mésestimé la Magnificence de Ma Transcendance"[8].

Et parmi les manifestations de cette mésestimation, le fait de croire que l'effet des créatures et leur influence sans prendre en considération Dieu le Tout-puissant par exemple (s'il n'était pas quidam, il y aurait pas ceci), et aussi l'obéissance à des créatures au détriment des ordres de Dieu le Tout-puissant, ou bien l'application des lois positives typiquement humaines au détriment des lois divines. Et le verset de la Sourate Al-Hajj  est tellement explicite concernant cette question, et il y a précédemment un autre verset: "Ô hommes! Une parabole vous est proposée, écoutez-la: ceux que vous invoquez en dehors d'Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s'uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles", (22:73).

En réalité il n'y a pas de différence entre l'époque ancienne où on adorait des idoles en vue d'acquérir un privilège ou de se mettre à l'abri d'une lésion en fonction de sa croyance, et l'époque moderne marquée de l'inclination des gens à des créatures oubliant complètement Dieu le Tout-puissant dans le même but que celui de l'époque ancienne quelle que soit l'envergure de la force de ces créature telle que les Etats-Unis d'Amérique nommées "la Super Puissance", ou quelconque Etat ou personnalités idolâtrées (le solliciteur et le sollicité sont tous faibles). Et toute cette catégorie n'estime pas Dieu le Tout-puissant à Sa juste valeur (Certes Dieu est Puissant et Fort), car la Force, la Puissance, la Grandeur sont à Dieu le Tout-puissant.

 

Relation subjective avec Dieu le Tout-puissant:

Certains récits parlent de cette relation subjective entre les gens et leur Créateur. On rapporte de l'Imam Ridha (que la paix soit sur lui) que son père dit (que la paix soit sur lui) : "Le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: Dieu le Tout-puissant dit: ô fils d'Adam! T'es subjectif à Mon égard, cependant Je te courtise par Mes faveurs, et tu Me déteste par désobéissance, en dépit, Mon bienfait coule sur toi, ton mal Me parvient, et Noble Ange ne cesse de Me rendre compte sur toi chaque jour et nuit d'une mauvaise action! Ô fils d'Adam! Si tu entendais ta description par quelqu'un d'autre, en ignorant la personne décrite, tu ne tarderais pas de la haïr". 

Ce manquement et omission par rapport à la connaissance de Dieu le Tout-puissant, à cause  de l'ignorance, de fanatisme, de passion, ou bien de réception par des moyens dont l'authenticité et réfutable et impropre, ne ratent pas le rendez-vous, sous le magistère de son auteur, au Jour du Jugement, pour qu'il en dispute encore "L'homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur", (18:54). En effet l'homme aspire à connaître son Seigneur via ses canaux cognitifs déformés emplis de défauts, c’est-à-dire il veut connaître son Seigneur en fonction de ses croyances dues à des imaginations, que nous avons mentionnées précédemment, et si Son Seigneur se reflète, à lui, dans une manière appropriée à Sa Majesté, il méconnaît son Seigneur, car il aspire à un seigneur en fonction de ses images chimériques conformément à ses passions. Par exemple il était dans le bas monde fanatique à cause d'une personne, d'une entité ou bien d'une croyance quelconque, et son Seigneur lui informe dans l'Au-delà que cette personne tant aimée n'est qu'une chimère; en conséquence il dit: T'es pas mon véritable Seigneur, sinon Tu aurais affirmé l'authenticité de ma croyance et de ma confession[9]. En effet, ils jugement Dieu le Tout-puissant selon l'insipide qui les anime, pas le contraire, c’est-à-dire juger Dieu à sa juste valeur. Et certains gnostiques décrivent le premier cas comme un Seigneur limité par nos imaginations et chimères. Et le second par le Seigneur absolu non-limité par nos mythes légendaires, nos intellects et nos passions: c'est la croyance  authentique.

Nous en trouvons l'illustration dans l'un des hadiths du Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), il dit: "Dieu rassemble les gens au Jour du Jugement, et dit: chacun suit ce qu'il adorait; ceux qui adoraient le soleil suivent le soleil, ceux qui adoraient la lune suivent la lune, ce qui adoraient les tyrans suivent les tyrans[10], il reste cette communauté abritant ses hypocrites, et Dieu le Tout-puissant leur vient dans une image différente à celle dont ils connaissent, et il dit: Je suis votre Seigneur! Ils disent: nous cherchons refuse auprès de Dieu contre toi! Nous ne bougeons pas d'ici jusqu'à ce que notre Dieu dont nous connaissons nous vienne; et Dieu le Tout-puissant leur vient dans une image qu'ils connaissent, il dit: Je suis votre Seigneur! Ils disent: Tu es notre Seigneur, et ils Le suivent"[11].

En réalité, si nous aspirons à connaître Dieu le Tout-puissant d'une véritable connaissance, nous devons suivre Ahl-ul-Bayt (que les Prières de Dieu soient sur eux), dans la mesure où sont l'autre face du Saint Coran, le Coran qui parle, nageant dans les invocations de l'Emir des croyants, de l'Imam Hussein, de l'Imam Sajjad et de l'ensemble des autres Imams Infaillibles (que les Prières de Dieu soient sur eux tous).

 



[1] - des propos de Son Eminence le Référent Religieux Al-Yacoubi (que Dieu le Tout-puissant lui accorde longévité) tenus vendredi le 07 Safar 1437 (20 novembre 2015).

[2] - Al-Kâfî: 80/1, hadith 11.

[3] - Bihâr-ul-Anwâr: 23:/71.

[4] - Mîzân-ul-Hikma: 473/4

[5] - Minn Ziyârat-il-Jâmi'aAl-Kabîra.

[6] - Bihâr-ul-Anwâr: 323/5.

[7] - Al-Bihâr: 19/89, hadith 18.

[8] - Al-Bihâr: 267/23, hadith 12.

[9] - par exemple ceux qui célèbrent religieusement les rites husseinites par des pratiques crées de toutes pièces, si Dieu le Glorieux et le Majestueux leur disait cette pratique ne fait pas partie des rites husseinites, parce que c'est une création de gens qui voulaient exprimer leur interaction avec la cause de Hussein (que la paix soit sur lui), ils diraient: Non! T'es pas un véritable Seigneur, sinon Tu aurais confirmé l'authenticité de notre pratique.

[10] - il se peut que ces tyrans soient des soi-disant savants religieux : "Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme des Seigneurs en dehors d'Allah", (09:31).

[11] - Sahîh Muslim:  82, chapitre 81, hadith 299.