• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires

Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne-toi des associateurs – La manifestation de l'identité

|   |   Temps de lecture : 15
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne-toi des associateurs – La manifestation de l'identité

Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne-toi des associateurs – La manifestation de l'identité

 

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

"Expose donc clairement ce qu'on ta recommandé et détourne-toi des associateurs"[1]

(15:94)

La manifestation de l'identité

L'identification en dissolution :

L'une des manifestations de notre omission qui s'est transformée en un problème qui freine l'avancement de l'action islamique consiste en non-manifestation de notre identité, soit au nom de la faiblesse, soit au nom de la courtoisie, de l'enjôlement, et de la peur liée à des privilèges et des intérêts ou bien d'un autre motif. Et notre identité veut dire toutes les adhésions qui forment les éléments de cette identité. Nous sommes des musulmans, et adhérons à l'Islam, obéissant à l'Autorité de l'Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux), et se référant à une Référence et Autorité Religieuse quelconque.

Au niveau de l'identité islamique, il y a certains musulmans, dans certaines sociétés censément civilisées, abandonnent la prière au moment de sa présence parmi ses camarades ou collègues pour qu'on ne sache pas qu'ils sont musulmans, ou bien une femme qui renonce à porter un voile décente pour qu'elle ne fasse pas l'objet des commentaires et de moqueries des autres, on une personne s'assied autour d'une table emplie de vin, ou il écoute de la musique pour qu'il se mette à l'abri des jugements de valeur tels que (t'es compliqué), (t'es en retard), ou bien il fait recours au conformisme en termes d'habillement et d'apparences par rapport à la mode de vie et de conduite des gens aberrants afin qu'il soit inscrit dans la liste des civilisés comme eux.

Au niveau de l'identité chiite, il y a certains qui renoncent à la participation à la vivification des rites hussaïnites bien planifiés conformément à la Charia, ou bien il tourne le dos à la cause de Fatima Zahra (que la paix soit sur eux), dissimulant tout ce qui s'est passé à elle (que la paix soit sur elle) à la suite de la mort du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), ou l'attestation de l'Autorité de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui), ou la prosternation sur le Turba (un morceau de pierre en argile issue du sol de Karbala, confectionné via une pratique spirituelle particulière).

Et certains, qui se réfèrent à certaines Références Religieuses, dissimule son adhésion à cette école référentielle en se débarrassant de toutes les particularités qui façonnent la moelle de son identité.

 

La faiblesse pour la manifestation de l'identité:  

Cette faiblesse par rapport à la manifestation de l'identité ne desservit pas seulement sa religion et sa vie de l'autre monde, et l'humilie aux yeux des gens à cause de son hypocrisie, mais elle porte préjudice à l'ensemble des projets auxquels il adhère, car une telle attitude fond l'identité. En réalité, si on ne  proclame pas notre adhésion, mettant relief les points forts et ses vertus, comment peut-t-on faire sa promotion et inviter les gens d'y adhérer? Et le Projet Islamique comment peut-il prendre son essor? Et si les vertueux ancêtres omettaient leur mission à l'endroit de son identité, en termes d'éclaircissement d'une manière patente, et la défendaient avec des preuves irréfutables, cette identité ne nous parviendrait pas à cette allure, force et constance, embaumée du sang des martyrs et de l'encre des savants.

 

La cohabitation ne veut pas dire le renoncement aux principes:

En fait, l'unité et la cohabitation entre les écoles doctrinales islamiques, les autres religions, ou les différentes couches, n'acquiert guère le renoncement aux principes et croyances dont leur authenticité est affirmée. Donc, chacun suit ce qui lui semble bon et authentique en fonction de ses preuves, et si ses croyances ne font pas l'objet de confirmation et d'affirmation par des preuves irréfutables, il doit les mettre en question et chercher des preuves authentiques, mais pas de faire recours à la dissimulation et à l'hypocrisie au nom de la courtoisie.

 

Et les premiers ordres, que Dieu le Tout-puissant a enjoint à Son Noble Messager (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) au premier temps de l'Appel Islamique, s'agissent: "Expose donc clairement ce qu'on t'a commandé et détourne-toi des associateurs* Nous t'avons effectivement défendu vis-à-vis des railleurs", (15:94-95). Et le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) s'affronta aux tyrans de Quraïch et à leur système d'idolâtrie qui abritait (360) idoles qui constituaient un centre d'intérêt fructueux à leur profit, le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) n'avait que l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) et la Dame Khadija Bintou Khouwaylid, toutefois il décidait constamment d'endosser la responsabilité jusqu'à ce que Dieu le Tout-puissant lui ait offert la grande victoire. La liste, des illustrations historiques dans la biographie de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui), de la Dame Fatima Zahra (que la paix soit sur elle) et des Infaillibles Imams Purifiés (que les Prières de Dieu soient sur eux) n'est pas exhaustive.

Et cette méthode marque le cheminement des vertueux compagnons de l'Ahl-ul-Bayt (que les Prières de Dieu soient sur eux), nous en trouvons l'illustration dans la position de Abu Zar Al-Ghifâri (que Dieu le Tout-puissant le comble de Sa Bénédiction) chez Mou'âwiya, il disait: J'ai entendu mon cher Bien-aimé le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) par mes deux oreilles… ensuite il parlait des vertus et des mérites de l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) mettant en évidence son droit par rapport à la succession du Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiées), ainsi que l'illégitimité du coup d'Etat préparé et mis sur pied par des compagnons du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée)[2].

Notre devoir:

Nous vous avons  raconté qu'à l'occasion du Pèlerinage de 1424 de l'Hégire, nous avions donné l'ordre de hisser collectivement les voies, au moment de parcourir le pourtour de la Kaba, l'Evocation du Soulagement (Du'â-ul-Faraj):

"Au Nom d'Allah le Tout-Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Ô Allah! Prie sur Mohammad et sur les gens de sa famille.

Ô Allah! Les difficultés ont augmenté, et ce qui était caché s'est trouvé découvert, le voile s'est levé, les espérances ont été brisées. La terre est devenue étroite et même le Ciel s'est obstrué. Il n'y a que Toi qui peux nous secourir et on se plaint à Toi. Et sur Toi on s'appuie pendant la gêne et pendant l'aisance. Ô Allah! Envoie Tes Bénédictions sur Mohammad (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), et sa sainte famille qui sont Tes respectables Elus, et dont le chemin à suivre nous a été rendu obligatoire par Toi et dont Tu nous as fait connaître  la Dignité. Ô Allah! Par leur Grâce, délivre-nous les difficultés, avec une délivrance immédiate, proche, comme un clin d'œil ou même plus proche! Ô Mohammad! Ô Ali! Ô Ali! Ô Mohammad! Secourez-moi, car vous êtes tous deux des sauveteurs! Protégez-moi, car vous êtes tous deux des protecteurs! Ô Mon Suzerain! Ô Maître du Temps! Au secours! Au secours! Au secours! Atteins-moi! Atteins-moi! Atteins-moi! A cette heure-ci! A cette heure-ci! A cette heure-ci! En toute hâte! En toute hâte! En toute hâte! Ô Allah! Le plus Miséricordieux des miséricordieux, par la grâce de Mohammad et sa sainte famille purifiée (que la paix soit sur lui et sa sainte famille purifiée)".

Dans le but d'attirer l'attention des musulmans venant de différents pays (180) dans le monde, peut-être certains par curiosité demanderaient plus de détails concernant une telle pratique, ce qui consisterait en un point de départ pour leur expliquer l'identité d'Ahl-ul-Bayt (que les prières de Dieu soient sur eux), afin qu'ils embrassent cette vérité établie par Dieu le Tout-puissant via Son Messager (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée).

Et nous savions que les adeptes d'Ahl-ul-Bayt (que les prières de Dieu soient sur eux) exécuteront cet ordre, et heureusement que c'est fait comme prévu. Et cette pratique a généré des effets positifs, et personne parmi les rancuniers à l'encontre de l'Ahl-ul-Bayt (que les Prières de Dieu soient avec eux) n'est en mesure de l'interdire. Ce qui fait que jusqu'à présent la pratique est en vigueur, et elle est toujours au rendez-vous au moment où les pèlerins parcourent le pourtour de la Kaba. Et nous implorons Dieu le Tout-puissant de maintenir cette pratique en continuité jusqu'à ce que Son Elu, Mahdi (que Dieu le Tout-puissant hâte da réapparition) réapparaisse par Son Ordre.

Et souvent nous parlons beaucoup des complots des ennemis à notre encontre, et ils font ceci et cela, mais nous ne parlons que peu de ce que nous devons faire pour contrer leurs micmacs, tout en endossant notre responsabilité. Et la manifestation de l'identité consiste en une partie de ce que nous devons effectuer en termes de responsabilité face à cette vague de complots de la part des ennemis.

Cependant, c'est à noter que tout ceci doit s'inscrit dans une logique empreinte de sagesse et de bons conseils comme le Tout-puissant nous enjoint ainsi qu'à Son Prophète et son frère Aaron (que les Prières de Dieu soient sur eux) comme une méthode et une attitude à adopter face à Pharaon pour l'inviter à l'Unicité de Dieu le Tout-puissant: "Allez vers Pharaon: il s'est vraiment rebellé* Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il?", (20:43-44).    

  

                                                                      

 



[1] - discours de Son Eminence le Référent Religieux Al-Yacoubi (que Dieu le Tout-puissant lui accorde longévité) destiné à des étudiants de l'université de Mostançariya, mardi le 15 Zul-Qahda 1433 (le 02 octobre 2012). Et l'un des étudiants a formulé des poèmes dédiés à la Référence Religieuse, en conséquence Son Eminence a effectué ce discours.

[2] - voir Al-Ihtijâj de Al-Tabarssî pour plus de détails.