• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save
Les plus populaires

Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance – l'exhortation sur l'engendrement

|   |   Temps de lecture : 58
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance – l'exhortation sur l'engendrement

Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance – l'exhortation sur l'engendrement

 

Au Nom d'Allah, le Tout Miséricorde, le Très Miséricorde

"Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance"[1]

(03:38)

L'exhortation sur l'engendrement

La recommandation de foisonner l'engendrement:

Il y a beaucoup de phénomènes dans la vie de l'Imam Kazim (que la paix soit sur lui) qui attirent l'attention, y compris sa progéniture en foison, même il y a des sources qui disent qu'il (que la paix soit sur lui) avait 37 enfants (garçons et filles) de différentes épouses, sont tous des mères d'un enfant, c’est-à-dire des esclaves qu'il achetait, les libérait ensuite les mariait, et malgré la courte durée de sa vie qui ne dépasse pas 55 ans dont une grande partie il la passait dans les prisons des Abbasides, c’est-à-dire plus de dix ans en prison.

Et ce phénomène –c’est-à-dire l'engendrement en foison- pour comprendre sa logique qui le justifie il suffit seulement de voir son cadre légitime dans la Charia basant sur des recommandations et exhortations. Et nous en trouvons l'illustration dans beaucoup de récits tels que celui de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui): il dit: le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit: "Mariez-vous, car je suis en course, avec les autres communautés, en termes de supériorité numérique dans l'Au-delà jusqu'à ce que le méprisable soit en colère en trainant à la porte du Paradis, et on lui dit: entre! Et il dit: non! J'entre après mes parents!"[2].

On rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "L'hérédité de Dieu de Son serviteur croyant c'est la progéniture vertueuse qui sollicite pour qu'il soit pardonné"[3].

L'un des compagnons de l'Imam Kazim (que la paix soit sur lui) dit: "J'ai écrit à Abu al-Hassan (que la paix soit sur lui): je voudrais demander progéniture depuis cinq ans, mais mon épouse n'accepte pas du fait que nous ne serons pas en mesure de les éduquer à cause de notre situation financière précaire, alors qu'en dis-tu? Et il m'a écrit: demande progéniture, car Dieu se charge de leur subsistance"[4].

On rapport de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "Les enfants des musulmans sont nommés auprès de Dieu "intercesseur", s'ils atteignent l'âge de 12 ans, on écrit des bienfaits pour leur compte, et s'ils deviennent adultes, on écrit leurs péchés"[5].

Et on rapporte de l'Imam Ridha (que la paix soit sur lui): "Sais-tu pas que les enfants (morts) sont sous l'ombre de Al-Arach (Trône Divine) et sollicitent pour que leurs parents soient pardonnés, dans la pouponnière de Abraham et Sarah est en charge de leur éducation dans une montagne de musc, de l'ambre gris et safran"[6].

 

La raison de la multiplicité des épouses chez les infaillibles:

Ceci peut-être c'est l'une des phases qui expliquent l'option des infaillibles (que la paix soit sur eux) de la polygamie en abondance: le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) avait neuf (9) épouses, et l'Emir des croyants (que la paix soit sur lui) avait huit (8).

Et Zahra (que la paix soit sur lui) on lui donna le nom "Al-Kawthar" (Abondante), car Dieu le Tout-puissant a foisonné la progéniture du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) à travers elle; elle fut martyre à l'âge de 18 ans, mère de trois enfants (Hassan, Hussein, et Al-AqîlaZaïnab que la paix soit sur eux tous) et un avortement involontaire (Mohssine). Et l'Imam Kazim (que la paix soit sur lui)a suivi la tradition de ses grands-pères immaculés.

Et au-delà de cet aspect général, il y a un cadre particulier qui explique cette option, c'est-à-dire un plan stratégique mis sur pied par les Imams Infaillibles (que la paix soit sur eux) basant le foisonnement de l’engendrement à la suite de la tragédie de Karbala pour faire face à la politique d’ablation et d’extirpation menée par leurs ennemi sous le slogan ‘’Personne ne restera dans cette Maison’’ (allusion à l’Ahl-ul-Bayt que la paix soit sur eux) de sorte que des maisons se soient dénuées complètement d’hommes telles que les maisons de Aqîl Ibn Abi Taleb, d’Abass fils de l’Emir des croyants, et de ses deux frères qui furent tous martyrs à Karbala.

On demanda à l’Imam Sajjad (que la paix soit sur eux) la raison de son compassion exagérée en vers la famille de Aqîl (que la paix soit sur lui), il dit : « Je me rappelle le jour où ils furent avec Abu Abdallah (que la paix soit sur eux) ; et je fais preuve de tendresse à leur égard »[7]. Et lorsque Mokhtar lui donnant beaucoup d’argent, il en bâtit des maisons de Aqîl démolies par les Umayyades[8].

 

La méthode de l’Imam Kazim (que la paix soit sur lui) concernant le foisonnement de l’engendrement :

L’Imam Sajjad (que la paix soit sur lui) eut (15) enfants, garçons et filles. Et il prit l’engagement d’éduquer le fils unique de son oncle Abass fils de l’Emir des croyants (que la paix soit sur lui), c’est Ubaïdallah, et il lui donna la main de sa fille Khadija, ainsi que trois autres filles libres parmi les filles des nobles, dans le but de foisonner l’engendrement de son oncle Abass[9].

L’Imam Kazim (que la paix soit sur lui) acceptait les cadeaux de Haruna Al-Abâssî en disant : « Par Dieu ! Si je voyais un célibataire de la descendance de Abou Taleb pour que sa lignée ne s’arrête pas, je ne accepterais guère ces cadeaux »[10].

Ceci ce sont des faits qui témoignent la politique méthodologique ou la stratégie planifiée par l’Imam Kazim (que la paix soit sur lui) pour faire échouer le projet des ennemis qui s’inscrit dans la logique d’exterminer cette Maison Immaculée. Et la stratégie de l’Imam Kazim (que la paix soit sur lui) a généré d’une multitude innombrable de fruits, en l’occurrence des nobles descendants du Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée), et bonne partie d’eux sont des Ayatollah (Référent Religieux), des savants, des leaders, des penseurs, des réformateurs et des icônes de la communauté islamique.

 

Les raisons du foisonnement de l’engendrement chez les adeptes d’Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux) :

En fait, les adeptes d’Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux) sont invités d’engendrer foisonnement en raison de plusieurs facteurs :

1- mettre sur pied la tradition du Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte purifiée) et des Imams Infaillibles (que la paix soit sur eux) ainsi que de se conformer à leur désir transmis par les bénis récits déjà mentionnés.

2- Il s’agit de l’obéissance à la parole de Dieu, Dieu le Tout-puissant dit en effet : « Ô vous qui croyez ! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie », (08 :24). Et la progéniture comporte une vie continuelle jusqu’au Jour du Jugement. Cheikh Saduq dit dans le livre intitulé ‘’Al-Faqîq’’ « Le mort sans l’héritier comme celui n’est jamais parmi les gens, et le mort qui a laissé héritier comme il n’est pas mort »[11].

3- la progéniture c’est une source d’adoration et d’obéissance en faveur des parents, même après leur mort, comme nous en trouvons l’illustration dans beaucoup de bénis récits.

On rapporte de l’Emir des croyants (que la paix soit sur lui) concernant un enfant atteint par la maladie, il (que la paix soit sur lui) dit : « C’est une expiation au profit de ses parents »[12].

Et le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit en résumant certaines de ces adorations et obéissances en faveur des parents : « Si l’enfant de quelqu’un parmi vous est mort, il en est récompensé, et s’il est en vie, il demande pardon pour son compte »[13].

 Et le célèbre hadith prophétique : « Toute les actions de l’être humain s’arrêtent à sa mort hormis trois : un savoir duquel on tire profits, une aumône structurante dont les avantages ne s’arrêtent pas en faveur des destinataires, et une progéniture vertueuse qui prie pour son compte ».

On rapporte de l’Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit : « Dieu accordera Sa Miséricorde à un homme en raison de l’ardeur de son amour à l’égard de son enfant »[14].

On rapporte de l’Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit : le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) dit : « Jésus passa à côté d’une tombe dont le locataire subit des châtiments, et l’année prochaine il y passa également, mais soudain ne fut plus châtié, et il dit : ô Mon Seigneur ! L’année dernière, je suis passé à côté de cette tombe dont le propriétaire était châtié, cette année-ci j’y suis passé mais n’est plus châtié ? Et Dieu lui révèle que son fils vertueuxl’a sauvé du châtiment en réparant une voie et logeant un orphelin ; c’est pourquoi je l’ai pardonné en raison de ce que son fils a fait »[15].

4- les adeptes d’Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux) consistent en le groupe choisi par le Dieu le Tout-puissant pour qu’il veille sur l’Autorité d’Ahlul-ul-Bayt (que la paix soit sur eux), préservant l’Islam Originelle, donc leur engendrement en foison c’est un renforcement de la religion et de l’Autorité Divine adjugée à Ahl-ul-BAyt (que la paix soit sur eux), et la cristallisation des valeurs suprêmes et humaines sur cette terre, alors on espère du bien de leur part, et on est mis à l’abri que le mal ne vient jamais d’eux ; ce sont l’arbre extrêmement agréable dont les fruits mérites en foison.

5- le foisonnement du nombre des chiites consiste en une victoire en faveur de l'Imam Promis (que la paix soit sur lui), une fortification de ses piliers, préparant sa bénie réapparition, et mettant en application la parole de Dieu le Tout-puissant: "Et préparez (pour lutter) contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée", (08:60). Donc, la plus grande force que nous préparons pour accorder à l'Imam Madhi (que la paix soit sur lui) coup de pouce c'est foisonner l'engendrement, car les ressources humaines c'est l'une des plus grandes ressources qui constituent l'objet de la recherche des pays, alors multipliez-la autant que vous pouvez.

5- les chiites, dans la région, sont ciblés par les guerres génocidaires et les extirpations, comme les faits courants le témoignent éloquemment, notamment chez nous en Irak; nous avons perdu durant les quatre dernières décennies plus d'un million et demi d'homme péris dans des guerres chaotiques, des exécutions et des fosses communes à l'époque du régime précédent, ainsi que dans des explosions terroristes, et d'autres types de tuerie et destruction.

 

Par quel nombre d'enfants s'effectue le foisonnement de l'engendrement:

A la lumière des données précédentes, les adeptes d'Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux), hommes et femmes, qui suivent leurs méthodes ont l'obligation de fournir autant d'effort pour mettre sur pied ce béni but et désir confirmé par les Infaillibles (que la paix soit sur eux), et quels que soient les prétextes avancés pour limiter l'engendrement à un ou deux enfants, ne résistent pas devant ses données, sauf qu'il y a une raison en dehors de la volonté de l'individu sous l'emprise de la Volonté Divine, comme Dieu dit dans le Saint Coran:  "Et Il rend stérile qui Il veut", (42:50), ou bien sous l'emprise des obstacles sanitaires tyranniques.

Et la question qui se pose c'est par quel nombre d'enfants s'effectue le foisonnement de l'engendrement? La réponse c'est que le foisonnement est réalisé si les enfants engendrés sont, minimum au nombre de quatre (4), car si le couple engendre deux enfants –garçons ou filles- ils n'ajoutent aucune valeur ajoutée, car deux ont engendré deux; puis ils ont besoin un autre pour compenser les cas de pénurie dans la société, car sont meurent avant l'âge de mariage par le biais d'une mort naturelle, ou des évènements malheureux telles les explosions, les accidents de routes, les guerres etc. ou bien ils se marient mais atteignent de la stérilité, ou ils engendrent mais pas assez; ce qui entraine un manque dans le moyenne, nécessitant un troisième engendrement, c'est pourquoi l'engendrement en foison requiert minimum quatre enfants, et autant que le nombre augmente autant qu'il est mieux et rend heureux le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée).

 

La limitation de l'engendrement en Occident:

Les gouvernements occidentaux ont tenté de convaincre les peuples, mais sont frappés d'une catastrophe dans la mesure où le nombre des habitants baisse au moment où le taux du vieillissement dans la société augmente, et maintenant la question fondamentale s'articule autour comment résoudre ce problème.

Et dans les pays musulmans ont fait recours, deux décennies avant ou plus,  d'une politique de stérilisation en fonction de mécanismes particuliers. Une pratique dévoilée par des documents de confidences en fuite. Ils ont planifié une aide particulière pour fructifier leur projet satanique.

Et certains pays islamique ont fait recourt à cette pratique, comme le République Islamique d'Iran, étant donné que le gouvernement[16] jugeait nécessaire à la fin des années soixante une politique de limitation de l'engendrement pour éviter l'explosion démographique supposée d'être la hausse du taux de chômage, la baisse du niveau de l'enseignement et le niveau de vie, selon le rapport, puisque le taux de croissance dépasse le sommet, c’est-à-dire 3,2% après la victoire de la révolution islamique et l'exhortation de l'Imam Hussein (que Dieu le comble de Sa Satisfaction) l'engendrement en foison pour construite une armée de vingt millions de musulmans.

Mais, après vingt ans les statistiques ont montré que le taux des enfants nés de chaque femme est estimé à 1,6%, c’est-à-dire moins 2,1% qui est le taux minimal requis pour les pays industriels pour éviter la baisse démographique, c'est la raison pour laquelle les dirigeants iraniens ont planifié une nouvelle politique encourageant l'engendrement.

 

La bénédiction dans l'engendrement en foison:

Nous sommes convaincus que le foisonnement de l'engendrement ce n'est pas la cause de ces problèmes mentionnés par le rapport, car l'engendrement c'est opération bénie et fructueuse qui s'inscrit dans la logique de l'épanouissement de l'individu et de la société, et les ressources les plus puissantes que les pays possèdent s'agissent des ressources humaines, prend l'exemple de Chine, elle a une population de plus d'un milliard et deux cents millions d'habitants, et son économie est en croissance extraordinaire qui fait peur les grands pays industriels.

Ce qui est étonnant est que le couple fournit des efforts gigantesques pour avoir enfant, peut-être même il voyage dans des pays loin pour réaliser ce but, mais après avoir reçu la Grâce de Dieu le Tout-puissant, ayant un enfant, il arrête automatiquement d'engendrer à cause de de certaines situations particulières telles la situation économique, le niveau de vie, et le récit rapporté de l'Imam Kazim (que la paix soit sur lui) mentionné précédemment a réfuté ces genres d'arguments, Dieu le Tout-puissant dit: "S'ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa Grâce", (24:32).

Et les récits nous renseignent que si l'homme s'est marié, et a engendré, la subsistance familiale est garantie. On rapporte de l'Imam Sadiq (que la paix soit sur lui), il dit: "La subsistance est avec les femmes et progéniture"[17].

Alors l'engendrement en foison c'est l'une des raisons qui accroitre les moyens de subsistance de l'individu, et l'épanouissement de l'Etat, et la limitation de l'engendrement pour diminuer les charges économiques c'est une idée erronée de la part de l'Etat et de l'individu.

 

La prohibition de l’engendrement c’est à l’image de l’homicide :

En réalité, la prohibition de l’engendrement quels que soient les moyens utilisés, les méthodes naturelles ou les traitements illégitimes et inacceptables s’inscrit dans la même rubrique de l’homicide, étant donné que les deux privent la communauté l’existence que Dieu le Tout-puissant lui a confiée Sa Représentation sur terre. Dieu le Tout-puissant dit en effet : « Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux », (06 :151). « Ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté ; Nous qui attribuons leur subsistance ; tout comme à vous », (17 :31).

 

L’omission de l’éducation des enfants : Une tuerie spirituelle de leur droit :

N’omettons pas également une autre forme de tuerie spirituelle en négligeant l’éducation des enfants, par conséquent ils deviennent des délinquants et aberrants, ce qui va sombrer la société dans la criminalité et d’autres fléaux liés au manque d’éducation.

Et une autre forme de tuerie spirituelle consiste en l’immigration en Occident en laissant les enfants sous l’emprise des pressions, des tentations et des plaisirs qui les éloignent de la religion, adoptant des comportements aberrants.

Tout ceci s’identifie à la tuerie spirituelle de l’être humain contrairement à ce que Dieu le Tout-puissant veut ainsi Son Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée).

 

Les enseignements des Imams pour le foisonnement de l’engendrement :  

Dans le but de jouir de la fertilité et de la progéniture en foison, les Imams (que la paix soit sur eux) ont enseigné à leurs adeptes des pratiques constituant un motif d’être accordé la faveur d’acquérir des enfants, parmi ces pratiques :

1- hisser la voix de l’Azânn (Appel à la Prière) à la maison : « Hichâm Ibn Ibrahim, compagnon de l’Imam Ridha (que la paix soit sur lui) a rapporté qu’il s’est plaint de sa maladie à Abou Al-Hassan (que la paix soit sur lui) qu’il est stérile, et l’Imam (que la paix soit sur lui) lui a ordonné de hisser la voix de l’Azânn  (Appel à la Prière) à sa maison, il a dit : j’ai fait, et Dieu m’a ôté ma maladie et foisonné ma progéniture »[18].

2- Al-Istighfâr  (Solliciter le Pardon de Dieu le Tout-puissant) :

Dans le livre d’Al-Kâfî, Al-Abrach al-Kulaynî s’est plaint à Abou Jahfar Al-Baqir (que la paix soit sur lui) qu’il est stérile, et il lui a dit : enseigne-moi quelque chose (qui me rend fertile), il (que la paix soit sur lui) lui dit : sollicite le Pardon de Dieu (Astaghfir-ul-Lâh) chaque jour ou chaque nuit cent fois (100 fois), car Dieu le Tout-puissant dit : « Implorez le Pardon de votre Seigneur, car Il est Grand Pardonneur* Pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes* Et qu’Il vous accorde beaucoup de bien et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières », (71 :10-11-12). Et dans un autre récit « Si tu le manques, rattrape-le ultérieurement »[19].

3- l’invocation, que ce soit par les textes du Saint Coran ou des livres de l’invocation pour implorer la progéniture, comme cette Parole de Dieu le Tout-puissant : « Ô mon Seigneur ! Donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance », (03 :38). La Parole du Tout-puissant : « Seigneur ! Donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux ». Dieu le Tout-puissant dit : « Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le Meilleur des héritiers », (21 :89). Et tu implores toute chose qui exprime ton vœu.

4- la sollicitation de l’intervention des Infaillibles (que la paix soit sur eux), et il y a beaucoup d’anecdotes avérées des croyants qi ont sollicité l’intervention de Zahra (que la paix soit sur elle), l’intervention de Hussein (que la paix soit lui), ou l’intervention de l’Imam Ridha (que la paix soit sur lui) pour que Dieu le Tout-puissant leur accorde progéniture, et finalement obtenu leur souhait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] - un discours sur la chaine de télévision An-Na'îm à l'occasion de la commémoration du Martyre de l'Imam Kâzim (que la paix soit sur lui) le 25 Rajab 1434 (05 juin 2013).

[2] - Wassâ'il-ul-Chi'a, Partie: le Mariage, Chapitre: les jugements portant sur les enfants, Section: 1, hadith 14.

[3] - Ibid. Partie: 2, hadith 6.

[4] - Ibid. Partie: 3, hadith 1.

[5] - Ibid. Partie: 1, hadith1.

[6] - Ibid. Partie 16, Chapitre: les préliminaires du mariage, hadith 2.

[7] - Kâmil-ul-Ziyârât : 107.

[8] - Cheikh al-Qarachi, la Biographie d’Ahl-ul-Bayt, tome 15, p.201.

[9] - Al-Muzafar,  Batal-ul-Alghamî, tome 3, p.369.

[10] - Al-Wassâ’il, Partie : 51, hadith : 11.

[11] -Al-Wassâ’il, Parite 1, hadith 10.

[12] -Ibid. Partie 1, hadith 12, 13

[13] - Ibid.

[14] - Ibid. Partie 2, hadith 7.

[15] - Ibid. Partie 2, Hadith 5.

[16] - des données issues d'un rapport publié sur les sites d'internent le 22 avril 2013.

[17] - Wassâ'il-ul-Chii'a, Partie 11, hadith 4.

[18] - Wassâ’il-ul-Chii’a, partie 1, hadith 1.

[19] - Ibid. Partie : 11, Hadith 1.