• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Une déclaration à l’occasion du décès de Son Eminence Ayatollah Seyed Mahmoud al-Hachimî ach-Chahrudî (qu’il soit comblé de la Bénédiction de Dieu)

|   |   Temps de lecture : 17
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Une déclaration à l’occasion du décès de Son Eminence Ayatollah Seyed Mahmoud al-Hachimî ach-Chahrudî (qu’il soit comblé de la Bénédiction de Dieu)

Une déclaration à l’occasion du décès de Son Eminence Ayatollah Seyed Mahmoud al-Hachimî ach-Chahrudî (qu’il soit comblé de la Bénédiction de Dieu)

 

Au Nom d’Allah le Tout-puissant

Une déclaration à l’occasion du décès de Son Eminence Ayatollah Seyed Mahmoud al-Hachimî ach-Chahrudi (qu’il soit comblé de la Bénédiction de Dieu)

La communauté musulmane d’une manière générale et la Hawza (l’Académie des Sciences Religieuses) d’une manière particulière sont attristées du rappel à Dieu de l’un de ses fils brillants qui a sacrifié sa vie au service de la promotion dans l’asphère de la grandeur et de l’honneur, en l’occurrence Son Eminence Ayatollah Seyed Mahmoud al-Hachimî Ach-Chahrudî (qu’il soit comblé de la Miséricorde de Dieu).

Le regretté a excellé dans ses humanités à bas âge, il a attiré l’attention de ses grands maîtres, notamment Seyed Ach-Chahîd Al-Awwâl (qu’il soit comblé de la bénédiction de Dieu) qui était animé de joie à sa vue et présence, et il la manifestait devant tout le monde. Et Son camarade de classe, Seyed Ach-Chahîd As-Sadr Ath-Thânî (qu’il soit comblé de la Misériocrde de Dieu), m’a dit qu’il était parmi les étudiants les plus brillants de son Mâitre Ach-Chahîd Al-Awwal (qu’il soit comblé de la Miséricorde de Dieu), et ces gigantesques efforts ont généré des œuvres de haute gamme dans le domaine de la jurisprudence et des fondements de la jurisprudence qui ont réussi à séduire les spécialiste en la matière.

Et son offre ne se limitait pas aux sciences religieuses, mais s’étendait à d’autres domaines intellectuels et cognitifs. En fait, il était cultivé de la culture de son temps, et c’est évident pour ceux qui suivent ses débats et discussions dans certains domaines. Et ceci ce n’est pas étrange étant donné qu’il est produit de l’école du Seyed Chahîd Mohammad Baqir As-Sadr (qu’il soit comblé de la Miséricorde de Dieu) et l’un de ses porte-étendards.

Et il a cru depuis sa jeunesse en le projet de l’islam et sa disposition de diriger la vie dans tous les domaines, et il avait le coup de pouce de ses frères vertueux pour embarquer dans une opération à vocation de convaincre la communauté et la conduire vers le changement et la réforme ; et ils ont reçu leur part de souffrance et de difficultés comme tous les missionnaires : il fut, Seyed al-Hachimî, arrêté en 1974, et trois de ses frères furent martyrisés, ce qui le poussait de s’exiler de l’Irak en 1979 lorsque qu’il voyait les évènements prenaient une autre tournure défavorable à son Maître Seyed As-Sadr, et il avait l’obligation de préserver le patrimoine de son Grand Maître, et le transmettre à la République Islamique de l’Iran, en conséquence Seyed As-Sadr (qu’il soit comblé de Bénédiction de Dieu) lui donnait une provision en termes de certificats et d’attestations qui témoignent son sublime prestige intellectuel dans la mesure où son espoir portait sur lui.

Le décès de Son Emince a laissé une brèche dans l’islam que rien ne peut comblée hormis l’apparition d’un savant de sa dimension, et ceci ne se réalise que si la Hawza (l’Académie des Sciences Religieuses) ménage des gigantesques efforts.

Mohammad al-Yacoubi – Najaf Al-Achraf

16 Rabî’ul Ath-Thânî 1440

24 Décembre 2018