• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Le Référent Religieux al-Yacoubi: la promesse divine par la succession sur terre et la suprématie de la religion

|   |   Temps de lecture : 97
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Le Référent Religieux al-Yacoubi: la promesse divine par la succession sur terre et la suprématie de la religion

 

Au Nom d'Allah le Tout-puissant

Le Référent Religieux al-Yacoubi: la promesse divine par la succession sur terre et la suprématie de la religion

Le référent religieux Cheikh Mohammad al-Yacoubi (que Dieu lui accorde la longévité) a recommandé toutes les couches de la société de faire preuve d'endurance et de patience malgré les dangers et les défis gigantesques auxquels elles s'exposent, et il leur a promis la victoire et un avenir florissant, et qu'ils continuent de travailler avec sagesse et dévouement. Et Son Eminence souligne que l'espoir est permis pour plusieurs raisons, y compris les opérations lancées par les forces armées ainsi que les forces de la mobilisation populaire et les convents du soutien logistique plus particulièrement dans les champs de bataille à Mossoul étant donné que les supérieurs des armées de l'Etat le plus puissant aujourd'hui a avoué que cette bataille est difficile pour n'importe quelle armée dans le monde avec toutes ses annexes en termes de la noblesse, de l'éthique et de sacrifice en faveur de l'être humain en tant que tel quelle que soit son  appartenance religieuse, sectaire et ethnique.

Et Son Eminence a mis l'accent, lors de son sermon annuel destinée à des dizaines de milliers de personnes qui se donnent rendez-vous dans la ville sainte de Najaf à l'occasion de la commémoration du Rappel à Dieu de Fatima Zahra (que la paix soit sur elle), sur la nécessité de booster le niveau de la conscience chez la communauté, notamment à l'égard des défis contextuels et leurs exigences, tout en évitant tout ce qui pourrait embouteiller ce béni mouvement vers la perfection contrairement à la désobéissance, le déchirement, la dispersion, les conflits, l'aberrance et la perdition dans les plaisirs et passions, ainsi que prendre en conscience les complots des ennemis et les éviter puisque sont nombreux, dangereuxet complexe, mais ne peuvent tromper la vigilance du leadership veillant et des clairvoyants.

 

Le sermon textuellement:

Au Nom d'Allah le Tout-puissant

"Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvre qu'Il leur donnerait la succession sur terre"

La promesse de divin par la succession sur terre et la suprématie à la religion

"Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donné à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils  M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers", (24:55).

Les croyants s'exposent, dans leur vie, à des pressions multiples de la part de leurs ennemis et adversaires dans le domaine intellectuel et doctrinal. Et ces pressions prennent plusieurs formes, soit la tuerie, le déplacement, l'emprisonnement et le terrorisme, soit la fabrication des problèmes sociaux, des aberrances de mœurs, et des suspicions doctrinales, soit l'affamation, l'embargo économique, la privation de l'être son droit de vivre honorablement, etc.

Les adversaires et les ennemis ne s'arrêtent pas à ces pratiques qui prennent plusieurs formes puissantes et violentes, mais parfois douces et discrètes jusqu'à ce qu'ils dominent les croyants, les contrôler, leur font renoncer à leur religion et éthique, détruire leur projet de réforme, fondre leur identité à l'aide de la mondialisation qui animent les débats aujourd'hui. Dieu le Tout-puissant dit: "Ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion", (02:217). Dieu le Tout-puissant dit: "Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion", (02:120). Et ceci est expliqué par leur égoïsme, leur orgueil, leur amour de ce bas monde, leur attachement aux plaisirs, ainsi que leur jalousie à l'encontre des croyants de leur pureté et noblesse dépourvus des vices et des débauches. Dieu le Tout-puissant dit: "Nombre de gens du Libre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir vous rendre mécréants après que vous ayez cru. Et après que la vérité s'est manifestée à eux", (02:109).

Seuls les idiots, les hypocrites, les ignorants, les adeptes de monde ici-bas et les adorateurs des plaisirs, donnent coup de pouce aux plans de ces ennemis de l'extérieur censés à mettre sur pied dans la société musulmane.

Dans le sillage de ces pressions, le croyant affronte une situation de misère, d'anxiété, de peur et découragement par rapport à la réussite du projet de la guidance et de la réforme; c'est ainsi que la promesse de Dieu mentionnée dans le verset fait son apparition pour qu'ils se rassurent, et récupèrent leur confiance, étant animés par l'optimise et l'espoir afin qu'ils soient constants dans leur foi et continuent de jouer leur rôle la mission islamique. Et il n'y a l'ombre d'aucun doute que cette promesse est réelle et qui se réalisera inévitablement, "Promesse d'Allah en vérité, et qui est plus véridique qu'Allah en parole?", (04:122). "Allah ne manque jamais à Sa promesse", (30:06). "Allah vraiment ne manque jamais à Sa promesse", (03:09). "Qui unissent ce qu'Allah a commandé d'unir, redoutent leur Seigneur et craignent une malheureuse reddition de compte", (13:21).

Certes, la période d'attente pourrait être longue avant que la promesse divine se réalise, même si seulement certains de ses aspects; car la construction de la société saine nécessite des efforts considérables et un travail assidu empreint de l'endurance, de la patience et de la cohésion s'inscrivant dans la durée pour que les conditions soient disponibles ainsi que ses contextes et éléments primordiaux. Donc, les croyants doivent continuent leur travail, endossant leur responsabilité sans préciser un timing pour les résultats ou précipiter la récolte.

Et cette promesse soulignée par ce verset révélé à la Médine a été mentionné par d'autres versets révélés à la Mecque[1], par exemple dans ce verset Dieu le Tout-puissant dit: "Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient été faibles sur terre et en faire des dirigeant et en faire les héritiers* Et les établir puissamment sur terre", (28:5-6). A l'époque les musulmans furent minorité; ce qui occasionna les attaques, les tortures la privation et la tuerie dont ils furent victimes de la part de Quraïch, "Et rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux, opprimés sur terre, craignant de vous faire enlever par des gens. Il vous donna asile, vous renforça Son Secours et vous attribua de bonnes choses afin que vous soyez reconnaissants", (08:26).Et Dieu le Tout-puissant a promis aux croyants ces choses suivantes mentionnées par le verset:

1- la succession sur terre de sorte que les croyants vertueux possèdent des moyens matériels et immatériels qui leur permettent de construire la terre, offrant une vie honorable à l'humanité toute entière.

2- la suprématie de la religion dont Dieu le Tout-puissant a agréée pour eux, c'est l'islam et l'obéissance à Dieu le Tout-puissant: "J'agrée l'Islam comme religion pour vous", (05:03).Et la suprématie de la religion se concrétise par sa consistance, sa stabilité dans les cœurs et âmes et son hégémonie et primauté au-dessus des autres systèmes, lois et constitutions positives (l'innovation humaine).

3- la liberté de croyance portant sur la foi authentique et la pratique des actes de culte dévoués à Dieu le Tout-puissant, rejetant toute sorte d'Associés que ce soient des idoles en pierre, des humains, des tyrans, des passions, des nerves, ou des traditions. Et ceci est en concordance avec la sécurité, l'absence de la peur, de la pression, du terrorisme,et de l'influence de suspicions et d'aberrances.

Et cetépisode concerne la vie ici-bas, mais en ce qui touche l'Au-delà, Dieu le Tout-puissantt'annonce la bonne nouvelle, en l'occurrence la réalisation de Sa Promesse: "Et ils diront: Louange à Allah qui nous tenu Sa promesse et nous a fait hérité la terre! Nous allons nous installer dans le Paradis là où nous voulons. Que la récompense de ceux qui font le bien est excellent", (39:74).

Cependant, la promesse divine ne se réalise pas par les slogans de la foi ou la pratique des actes de culte d'une manière dépourvue de tout sens, mais plutôt pas un mouvement actif permanent s'appuyant sur une méthode parfaite pour la vie et puisant sa référence de la religion authentiqueconcernant tous les domaines de la vie, tous les aspects de l'être humain et ses conduite jusqu'à même ses sentiments et émotions et tendances, prenant Dieu le Tout-puissant comme repère et destination dans le but de réaliser la satisfaction de Dieu le Tout-puissant, évitant de Lui désobéir ainsi que Sa Colère. C'est la raison pour laquelle, le verset dit: "parmi vous" c’est-à-dire ce n'est pas vous tous, mais certains d'entre vous qui se caractérisent de ses attributs.

Et en ce qui concerne le musulman, peut être adepte d'Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux), accomplie les prières, et vivifie les évènements religieux, mais il outrage les gens, offense leurs droits, ne recommande pas le convenable ni interdit le blâmable, et n'applique pas les lois de Dieu le Tout-puissant dans les questions et faits, est exclu de la promesse divine, car le discours est destiné à ceux qui ont cru, fait des bonnes œuvres, étant constant dans la vérité et l'endurance "Les Bédouins ont dit: nous avons la foi. Dis: vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt: Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs", (49:14).

"On rapporte du Prophète (que Dieu prie sur lui et sainte famille purifiée) il fut avec ses compagnons, et quelqu'un d'entre eux fut informé que sa femme a accouché, et le visage de l'homme changea, et le Prophète (que Dieu prie sur lui) lui demanda qu'est-ce qui lui arrivait, il dit: lorsque je suis sorti de chez moi ma femme était en train d'accoucher, et je suis informé que qu'elle a donné naissance à une fille. Et le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) lui demandait: combien d'années tu es en islam? Il disait: dix-sept ans. Et le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifié) disait: avec tout ce temps la foi n'est pas encore entrée dans ton cœur?![2]"

Cet homme malgré son ancienneté dans l'islam etsupportant toute  sorte de danger et de difficulté, ses émotions et sentiments lui ont retirent la foi authentique, même s'il est croyant théoriquement.

 

Ô mes chers!

Cette succession et cette suprématie ne demandent pas forcément l'accès au pouvoir, même si le pouvoir fait partie des éléments auxiliaires pour arriver aux objectifs nobles, c’est-à-dire on le considère comme moyen et non pas fin, puisqu'il fait partie des manifestations de la force de laquelle Dieu le Tout-puissant parle dans le Saint Coran: "Et prépare (pour lutter) contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée", (08:60).

On déduit que la réalisation de la promesse divine consiste en la concrétisation des résultats mentionnés par le bénit verset. Malgré la Dame Zahra (que la paix soit sur elle) et les Imams Infaillibles (que la paix soit sur eux) furent victimes de l’injustice permanente et perpétuelle, mais ils étaient convaincus qu’ils font partie des bénéficiers de la promesse divine, et le Prophète (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée a mis en évidence cette réalité lorsque sa famille (que la paix soit sur eux) se réunissait autour de lui avant sa mort, il leur disait : « vous serez opprimés après ma mort », et ceci veut dire qu’après avoir été opprimés, la promesse divine vous concerne par la succession, la suprématie et l’héritage de la terre même s’il se concrétisait par leur petit-fils Al-Mahdi, le Messie (que Dieu hâte sa bénie réapparition ». Et l’Emir des croyants (que la paix soit sur lui) dit : « Nous attendons la promesse de Dieu le Tout-puissant étant donné qu’Il dit : « Dieu a promis à ceux qui ont cru parmi vous et fait des bonnes actions »[3].

Fatima Zahra, l’Immaculée (que la paix soit sur elle) était totalement convaincue de cette promesse divine malgré sont état de faiblesse en tant que femme privée de ses droits, son mari menotté, ni auxiliaire encore moins assistant, en face d’un adversaire qui possède le pouvoir armé jusqu’aux dents, prêt de faire toute chose sans dissuasif, mais elle leur s’adressait un discours avec bravoure, confiance et la quiétude[4]. « Devrons-nous vous l’imposer alors que vous la répugnez ? », (11 :28).

Ce n’est le langage d’un faible, mais plutôt le langage de confiant de sa victoire et voit la défaite inévitable de son adversaire, et il l’alerte d’un mauvais sort.

Et sa fille Al-Aqîla Zaynab (que la paix soit sur elle) a hérité cette confiance en la promesse divine comme on peut la constater lorsqu’elle s’adressait à Yazîd le tyran qui feignait une victoire chimérique[5].  « Que la malédiction d’Allah s’abatte sur les injustes », (11 :19).

 

Ô mes frères et sœurs !

Aujourd’hui on constate la manifestation d’une manière évidente les signes de la concrétisation de cette promesse divine par l’apparition de la religion agrée par Dieu le Tout-puissant au détriment de tout système positif créé par l’homme, ainsi que l’attribution de la force aux croyants vertueux de jour leur partition dans la construction de la terre en faveur de l’humanité toute entière, en lui offrant la guide vers le salut. Parmi ses signes, on peut citer :

1-l’arrivée de la voix de l’Ahl-ul-Bayt (que la paix soit sur eux) à toutes nations jusqu’à ce qu’elles connaissent les nobles principes humains dont ils veulent promouvoir, ce qui occasionné une acceptation vaste de cette bénie école chez les nations et gagnant les cœurs de plus en plus.

2- la montée du niveau de la bravoure et du sacrifice dans le sentier de Dieu et la défense des lieux saints, la possession de l’initiative, et l’engagement et le sentiment de responsabilité envers les opprimés. Et tout ceci se reflète dans les opérations menées par nos forces armées ainsi que les forces de la mobilisation populaire et les convents du soutien logistique plus particulièrement dans les champs de bataille à Mossoul étant donné que les supérieurs des armées de l'Etat le plus puissant aujourd'hui a avoué que cette bataille est difficile pour n'importe quelle armée dans le monde avec toutes ses annexes en termes de la noblesse, de l'éthique et de sacrifice en faveur de l'être humain en tant que tel quelle que soit son  appartenance religieuse, sectaire et ethnique.

3-le rehaussement du niveau de la conscience chez la communauté, étant conscient les défis contextuels et leurs exigences, et même si cette situation est à ses début, elle permet l’espoir s’il plaît à Dieu le Tout-puissant.

4- la manifestation des signes de faiblesse, de fragilité et de déchirement dans les pays orgueilleux, et la montée du niveau de leurs problèmes dont ils sont incapables de les résoudre, puis ils essayent d’en débarrasser et les exporter à l’extérieur.

 

Ô les croyants !

Pour que nous participions à la réalisation de cette promesse divine et sa perfection par l’apparition de Sauveur de l’humanité, le Représentant de Dieu sur Sa terre, et Sa preuve sur Ses créatures, notre Imam Al-Mahdi, le Messie (que nos âmes soient en rançon à son honneur), nous devons effectuer des efforts gigantesques pour perpétuer et renforcer cette relation mentionnée. Et d’autres bénis versets mentionnent les caractères et les actions qui leur accorde la primauté et la suprématie sur terre, Dieu le Tout-puissant dit : « Ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable. Cependant, l’issue finale de toute chose appartient à Allah », (22 :41).

Tout ce qui pourrait embouteiller ce béni mouvement vers la perfection contrairement à la désobéissance, le déchirement, la dispersion, les conflits, l'aberrance et la perdition dans les plaisirs et passions, ainsi que prendre en conscience les complots des ennemis et les éviter puisque sont nombreux, dangereux et complexe, mais ne peuvent tromper la vigilance du leadership veillant et des clairvoyants. Et ces complots commencent par la propagation des aspects de débauche, de corruption, l’incitation des musulmans de renoncer aux éléments de leur identité doctrinale et morale, jusqu’à ce qu’ils transforment les valeurs et les idées de sorte que le musulman est honte de déclarer son identité, de faire appel à son projet, et devient fier de son aliénation et subordination ainsi que sa fonte dans un projet hostile à son encontre[6].

Et le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) en avait alerté sa communauté dans un hadith célèbre : « Que devenez-vous si vos femmes sont corrompues, vos jeunes sont aberrants, et vous ne recommandez plus le convenable ni interdisez le blâmable ? Et ils disaient : il sera comme ça, ô le Messager de Dieu (que Dieu prie sur lui et sa sainte famille purifiée) ? Il disait : Oui, et pire que ça ! Que devenez-vous si vous recommandez le blâmable et interdisez le convenable ? Et on lui disait : il serait comme ça, ô le Messager de Dieu ? Il disait : oui, et pire que ça ! Que devez-vous si vous voyez en bien un mal, et en mal un bien ! »[7].

Ces gigantesques défis mettent notre responsabilité en double, donc le croyant doit puiser, de cette promesse divine, la détermination, la volonté et la puissance illimitée pour continuer son action qui s’inscrit dans la mission islamique jusqu’à ce que Dieu la réalise s’il Lui plaît, « Ô vous qui croyez ! Si vous faites triompher (la cause d’) Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas », (47 :07). « Ils le (châtiment) voient loin* Alors que Nous le voyons bien proche », (70 :6-7).   

 

 

 

 

 



[1]- nous en trouvons l'illustration dans ces versets suivants: "Et Nous avons certes écrit dans le Zabour après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs", (21:105). "En effet, Notre Parole a déjà été donnée à Nos serviteurs, les Messagers* Que ce sont eux qui seront secourus* Et que Nos soldats auront le dessus", (37:171-172-173).

[2]- le fait est rapporté dans les références telle que Wassâ'il-ul-Chi'a: 101/15, hadith 2, mais nous n'avons pas trouvé le complément dans le cadre de la recherche que nous avons effectuée.

[3] - Nahj-ul-Balagha, extrait de ses propos à Omar Ibn Al-Khattâb lorsqu’il lui demandait son conseil pour effectuer une incursion à l’encontre des perses.

[4] - Al-Ihtijâj lil-Tabarsi : 140/1.

[5] - voir les références du sermon dans le livre As-Sahîh, la tuerie du Seigneur des Martyrs et ses compagnons : 1125.

[6] - je vais transmets ici un exemple illustratif par rapport à leur projet, s’appuyant sur la lecture et la traduction de l’un des frères irakiens vivant au Pays-Bas, Aziz al-Difâ’î, portant sur le livre : ‘’L’Effacement de l’Irak : un plan parfait pour arracher l’Irak et implante un autre’’, et l’écrivain décrit ce projet à l’instar du livre précédent intitulé ‘’La Compréhension du Mal : des leçons tirées de la Bosnie’’ par l’usage du terme ‘’Génocide du Mal’’, nous en trouvons l’illustration dans cet extrait du livre : « démolir toutes valeurs de fraternité, des relations de voisinage, les quartiers de résidences, construisant un système d’obstacles matériels, psychologiques et religieux, contrôler le doute et la peur de l’autre, et le plus dangereux c’est la transformation des paradigmes de sorte que le ruse devient intelligent, le noble devient un débile du fait qu’il ne participe pas au festin publique et au spoliation ; et le voleur devient un juste, et le noble un aberrant, et d’autres paradoxes qui renversent le système des valeurs éthiques et politiques convenables au profit de son contraire par le biais du plan harmonieux de divers actions qui visent à détruire les fondements primordiaux de la société ».   

[7] - Wassâ’il-ul-Chi’a : partie : la recommandation du convenable et l’interdiction du blâmable, chapitre 1, hadith 12.