• Post on Facebook
  • Twitter
  • pdf
  • Version imprimable
  • save

Le jeûne du jour de doute

|   |   Temps de lecture : 21
Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Le jeûne du jour de doute[1]

 

Le jeûne du jour de doute

Comment jeûne-t-on le jour du doute dont nous ne savons pas que si c'est le complément du mois de Châhbânn, c’est-à-dire le 30e jour de ce mois, ou c'est le premier jour de Ramadan si nous ne sommes pas sûrs de l'apparition de la lune?

 

Au Nom d'Allah le Tout-puissant

Le jeûne du jour de doute en tant que Ramadan est invalide, même le manque de précise dans l'intention invalide également le jeûne, par exemple celui qui le jeûne, et si nous sommes toujours en Châhbânn c'est une recommandation, et si nous sommes déjà en Ramadan, c'est une obligation, ceci n'est pas correcte. Donc, il doit le jeûner ayant l'intention de s'acquitter à son obligation, ce qui fait que si ce jour-là fait partie dans le Ramadan, il ne jeûnera pas un autre jour après le Ramadan en guise de rattrapage.



- le jeûne du jour de doute, c'est un jeûne de précaution du 30e jour de Chahbânn au moment où nous ne sommes pas[1] 

sûrs de l'apparition de la lune.